J’ai déjà eu l’occasion de le dire mais je vais avoir un CM1 en niveau « simple » cette année, ce qui, pour les programmations, est tout de même un point facilitant, qui va peut-être me permettre d’accorder plus de temps à certains points du programme avec la cohorte qui arrive (et qui est assurément en grande difficulté).

Je vous partage donc, cette année, des programmations pour niveau simple de CM1 (ça doit être la première fois sur ce blog !). Si vous avez des élèves de CM2, vous pourrez regarder l’article publié il y a deux ans, à la sortie du confinement.

Des programmations pour guide

Comme je l’expliquais dans mon article concernant la préparation d’une année scolaire, je débute par mon emploi du temps puis, seulement, je me penche sur les programmations. Elles sont rédigées à la semaine pour me donner un ordre d’idée, me permettre de visualiser les contraintes en matière de temps (parfois pour que je me limite, comme en histoire où j’ai tendance à « déborder » des programmes… et les méthodes aussi !).

Néotitulaire ? PES ? Débutant ?

Il existe, sur ce blog, un article spécifique pour vous aider à préparer votre année scolaire à venir.

Elles m’offrent aussi des repères pour voir si je suis suffisamment avancée ou non. Généralement, je programme peu de choses en première semaine (cette année, celle du 5 septembre) car je sais que nous devrons aussi consacrer du temps à la gestion du cadre, et je laisse les dernières semaines de libre pour « absorber » les éventuels retards dans cette programmation.

Le format que j’ai, en tableau sur Excel (que vous pouvez télécharger ici), est très facilement modulable. Je peux ainsi rapidement modifier ma programmation au besoin bien que, la plupart du temps, je me contente de flèches et d’indications sur le décalage ( « + 2 sem. » par exemple). Ainsi, un éventuel remplaçant saura où j’en suis si je dois être absente sur une certaine durée.

En aucun cas il s’agit de dire que, quoiqu’il en coute, mardi 13 décembre, j’aborderai le futur simple avec mes élèves (au cas où il y aurait un doute sur ce point). Un guide n’est pas un carcan immuable. Il s’agit d’une préparation nécessaire pour que je sois au clair sur ce que nous ferons cette année, pour ne rien oublier et garantir au mieux le respect des programmes (sans que, bien sûr, tout soit parfait à la fin de l’année…).

Programmations 2022-2023 – CM1

Quelques explications sur mes programmations par discipline

En français

En français, je jongle avec de multiples outils. Pour être efficace, je m’appuie sur des tâches complexes comme la compréhension (guidée) d’un texte littéraire d’une qualité suffisante (le feuilleton d’Ulysse, la grande épopée des chevaliers de la table ronde,… par exemple) ou des séance de production d’écrits fréquentes, parfois courtes et parfois plus longues. Je croise d’ailleurs souvent compréhension et production d’écrits.

J’ai longtemps observé et eu envie de mettre en place DÉCLIC, un dispositif inspiré par la méthode CAFE. Après réflexion, je vais rester sur l’acronyme CAFE qui correspond davantage à mes besoins. Je n’ai cependant pas lu le livre associé et me contente des précieux articles de mes collègues blogueuses pour inspirer mes pratiques.

Tous les matins, nous lisons un épisode du feuilleton d’Ulysse que nous commentons d’abord du point de vue de la compréhension, puis pour élaborer des stratégies de lecture de littérature et enfin nous discutons d’une question morale qui fera l’objet d’une production d’écrit le lendemain. Les documents clés en main pour mener à bien cette activité sont disponibles sur le blog dans un article dédié.

Pendant le créneau dédié à mes centres de littératie, les élèves peuvent être en atelier dirigé avec moi dans le cadre, par exemple, d’une lecture guidée ou d’un entraînement à la fluence (je m’appuie pour cela sur le guide « Fluence, lire vite et bien »). D’autres ateliers seront proposés, par exemple en vocabulaire, en production d’écrits, etc.

Dans mon emploi du temps, j’ai conservé quatre courts créneaux par semaine dédiés à l’étude de la langue et plus spécifiquement à l’orthographe (une fois par semaine), à la grammaire et à la conjugaison. Je m’appuie bien sûr sur mon travail mené dans le cadre de l’écriture du livre « Réussir en conjugaison CM1-CM2 » et pioche parfois dans « Réussir en grammaire« . Pour ma programmation en orthographe j’ai plus ou moins suivi celle de « Réussir en orthographe » dans laquelle j’ai intégré les dictées de « Dictées et histoire des arts autour du monde« .

En mathématiques

Cette année, puisque j’ai un niveau simple, je peux plus facilement m’appuyer sur la programmation de la méthode que j’ai choisi, à savoir Totem. Évidemment, dans les domaines où j’avais déjà mené un gros travail de préparation, je continuerai à m’appuyer sur les ressources que j’ai déjà créées.

En numération et en calcul posé je m’appuie sur Totem. C’est également le cas pour « grandeurs et mesures », ainsi que le domaine « espace et géométrie ». Par contre, je suis la progression que j’avais préparée pour mon rallye-calculs ainsi que celle que j’utilise depuis trois ans en résolution de problèmes. J’y ajoute quelques séquences sur la modélisation en barres en m’appuyant sur le livre « Résoudre les problèmes avec la modélisation » des éditions Hachette.

En anglais

Je vais tout simplement me lancer avec The BD, qui est une véritable pépite pour quelqu’un comme moi, qui n’a pas forcément beaucoup de temps à accorder à l’enseignement de l’anglais (du fait d’une classe bilangue et classe orchestre de surcroit). J’irai aussi loin que je le peux, mais ma programmation me semble déjà raisonnable.

En histoire, géographie et sciences

C’est là que les choses deviennent difficiles : beaucoup de choses sont à enseigner et j’ai vraiment l’impression d’avoir trop peu de temps, du fait de mes horaires réduits. Ma programmation est donc très indicative et ne me sert qu’à me faire une idée des chapitres à aborder à chaque période. Avant de reprendre, j’aurai pris soin de programmer mes séances sur la période pour pouvoir, au mieux, essayer de « tout faire » (mais le faire correctement également).

Les autres disciplines

Je n’ai pas encore défini mes programmations en arts plastiques et en EPS. J’ai tendance à les faire en début d’année, après avoir fait le point sur les projets pour lesquels j’ai formulé des demandes et attend une réponse (expositions, spectacles, etc.). Programmer son enseignement dans ces disciplines est, certes, important, mais ceci peut être fait dans les premières semaines de septembre.

En EPS, je commence par découvrir des jeux coopératifs ou d’opposition pour jouer dans la cour et en arts plastiques, nous faisons des ateliers pour découvrir les outils et médiums à disposition dans la classe. Connaitre mes premières semaines me permet de gagner un petit peu de temps.

Pas de programmation spécifique en musique du fait de la classe orchestre.

Commentaires et échanges

Chaque article n’exprime que mes idées, mon point de vue. Il ne vit vraiment que si nous échangeons et discutons en commentaires.

Aucun document n’est parfait

Dans mes documents ou mes articles, des erreurs ont pu se glisser. En me les signalant, vous m’aidez à améliorer la qualité de ce qui est proposé ici.

10 réflexions sur “Mes programmations en CM1 pour 2022/2023”

  1. Merci beaucoup pour ce partage! Je me permets juste de te signaler que tu as oublié le « s » à Londres dans la partie les transports à Londres. 😉

  2. Stéphanie Slezak

    Bonjour Ayleen,
    J’aime beaucoup cette présentation pour la programmation, je pense que je vais m’en inspirer pour y voir plus clair 🙂 Alors merci beaucoup pour l’idée !

  3. bonjour et merci pour ce fabuleux travail. J’ai plusieurs questions :
    1- en compréhension qu’utilises tu (je vois dans la prog : personnages, temps, lieux, faire des prédictions, trouver où l’action essentielle…) ?
    2- en vocabulaire, excepté vocaplus, qu’utilises -tu pour les séances « classiques » (utiliser un dictionnaire, suffixe/préfixes …) ?
    encore un grand merci !

    1. Bonjour,
      La réponse est la même dans les deux cas : j’utilise CLEO. En fait, j’ai plutôt tendance à faire des séances vraiment très courtes et simples, très basiques, puis les élèves s’entrainent avec CLEO pour le vocabulaire. Pour la compréhension, je m’appuie sur les lectures quotidiennes du feuilleton d’Ulysse (ou de la grande épopée des chevaliers de la Table Ronde) pour introduire quelques stratégies de lecture/compréhension. Sinon, je complète avec des courtes séances, très simples aussi, sous forme de mini-leçon (dix à quinze minutes). Les élèves s’entrainent avec CLEO CM1 en atelier autonomes.

      As-tu vu mon article « Mes ressources pédagogiques pour 2022/2023 » ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Centre de préférences de confidentialité

Obligatoire

Publicités

Analyse statistiques

Autres