Logo Kyban renard

Plus de 120 poésies par thèmes pour 2017/2018

Plus de 120 poésies par thèmes pour 2017/2018

Il y a quelques jours, sur Facebook, je lisais la demande suivante :

Comment faites-vous réciter les poésies sans que tout le monde ne meure d’ennui ?

Certes, la poésie, en soit, ce n’est pas si dramatiquement ennuyeux. Cela dit, vingt-cinq fois la même poésie, ça devient déjà autre chose. Tout est dans la répétition. Evidemment, je me suis posée la même question. Et puis, je n’aime pas choisir : j’aime tellement de poésies !

Un jour, comme ça, j’ai entendu une collègue me parler de la possibilité de laisser le choix. C’est une façon de faire que j’avais eu dans mes toutes premières années mais que j’avais fini par abandonner. Alors me revoilà, à retenter l’aventure !

Principe général

Pour faire simple : chaque élève doit copier la poésie de son choix parmi, en général, une sélection d’une bonne dizaine de poèmes. Il s’inscrit ensuite pour le jour de la récitation et, après la récréation de l’après-midi, trois ou quatre élèves passent. Comme mon but est de faire réciter dix poésies à chacun, ça nous fait un petit peu plus de trois semaines pour faire passer tout le monde, à raison de 3 ou 4 sessions par semaine. Selon le nombre d’élèves qu’on a, il suffit de diviser ce nombre par 9 ou 12.

J’ai 25 élèves à la rentrée et 3 semaines pour tous les faire passer. Je m’organise sur 3 séances par semaine, soit 9 séances pour faire passer tout le monde. Faire passer 3 élèves sera donc suffisant pour être dans les temps. J’aurai 6 semaines de battement au cas où des séances devraient “sauter” (sortie, absence, journée thématique à l’école, etc.).

Le choix des poésies

J’aime, tout de même, avoir un thème et de préférence un thème de saison ou en lien avec les apprentissages. Cette année, voici mes dix thèmes :

  1. La rentrée des classes et l’école
  2. L’automne
  3. Le jour et la nuit
  4. L’hiver
  5. La liberté et la paix
  6. Les couleurs
  7. Le printemps
  8. Les contes
  9. La nature et les animaux
  10. L’été, la mer et les voyages

Au total, c’est pas moins de 125 poésies réparties entre ces dix thèmes. Certains thèmes ont évidemment plus de choix que d’autres.

L’an passé, mes élèves copiaient leur poésie durant les ateliers de lecture, au moment de la lecture plaisir (séances de lecture qu’ils n’avaient donc plus que 2 fois / 3 au complet). L’avantage est que je n’avais pas besoin d’imprimer plusieurs fois les modèles puisqu’ils étaient huit à copier en même temps. Je les autorise à s’installer à une table, à deux, pour copier la même poésie s’ils faisaient un même choix.

Cette année, comme je m’oriente vers davantage de dispositifs communs (en classe entière, a priori), je ne sais pas encore précisément ce que deviendront mes ateliers. Aussi, je n’ai pas encore défini le moment. Je reviendrai éditer dès que j’y verrai plus clair parce qu’au fond, je préférerais garder mon fonctionnement en ateliers.

L’inscription sur le planning

Là, on attaque un point organisationnel plus difficile. De base, un tableau est proposé avec les différentes dates et des cases pour s’inscrire (ainsi qu’inscrire le numéro de sa poésie). Les élèves doivent penser à inscrire qu’ils passent sur leur poésie dans leur agenda.

Poésies - inscription

Sauf que là, le problème est double :

  • Les premiers servis s’inscrivent souvent sur les derniers créneaux. Parfois, manque de chance, certains élèves se retrouvent avec une semaine d’écart ou moins sur deux passations.
  • Les élèves oubliaient régulièrement de noter dans leur agenda, trop pressés de copie leur poésie d’abord. Ils oubliaient ensuite, malgré de nombreux rappels tous les jours.

Mes solutions :

  • Si je travaille en groupes et en ateliers, les 3 premiers créneaux seront réservés pour un groupe défini, les 3 suivants pour le groupe suivant, etc.
  • Je vais distribuer un mot à coller dans le carnet de liaison pour signaler aux familles la date choisie par l’élève, une fois le planning complété.

Poésie - affiche d'inscription

Poésies - Mot pour les parents

La passation et l’évaluation

Je reste sur un format “devant tous”. Le tout est de faire évoluer les exigences de diction au fur et à mesure : connaissance précise du poème, bien se tenir, dire lentement, dire fort, etc. Une fiche d’évaluation peut être envisagée comme le propose Cenicienta ou maisquefaitlamaitresse, par exemple. Il en existe de multiples autres formats, bien sûr.

Pour ma part, j’avoue ne pas en avoir faite jusque là. J’ai toujours eu les critères bien au clair dans ma tête et fait un retour à l’élève, avec l’aide de la classe parfois. Bien sûr, pas de lynchage, pas d’humiliation. La plupart des élèves prennent vite le pli d’être plus positif que négatif en général.

Cela dit, cette année, je change tout, je révolutionne (et j’exagère un peu) ! Soyons fou, voici ma fiche d’évaluation :

Poésie - fiche d'évaluation

Poésies - évaluation

Les poésies

Dix thèmes, donc, pour 125 poésies. Chaque poésie est numérotée, ce qui aide à savoir qui fait quelle poésie et à ne pas perdre ses fiches.

De mon côté, je les plastifie sur du papier standard (80g), en couleurs, et je plastifie avec du plastique épais (125 microns). On peut aussi envisager d’imprimer au format A4, avec deux poésies par feuille à l’impression, mais j’aime que le texte soit suffisamment gros pour que tous les élèves parviennent à lire plus aisément.

Poésies sur la rentrée et l'école

Poésies sur l'automne

Poésies sur le jour et la nuit

Poésies sur l'hiver

Poésies sur la liberté et la paix

Poésies sur les couleurs

Poésies sur le printemps

Poésies sur les contes

Poésies sur la nature et les animaux

Poésies sur l'été, la mer et les voyages

Merci au blog lieucommun qui regorge de poésies nombreuses et magnifiques mais aussi aux blogs de Bout de Gomme, de Lutin Bazar, de Loustics, de Crevette , d’Alysse et celui de Cancoillotte.

  • A moins que les documents modifiables ne soient déjà à disposition dans l'article, je ne les fournirai pas. Il n'est donc pas utile de me les demander.
  • Aucun de mes partages n'a la prétention d'être parfait (et surtout pas les longs articles). N'hésitez pas à me signaler les coquilles via le formulaire de contact.
  • Laisser un commentaire


    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


    Colchique

    Il y a 4 ans

    Ahhhhh ! Mais quel boulot, encore une fois, bravo !!!
    Je comptais m’organiser de cette manière pour la poésie, et le recueil de poèmes était dans ma to do list… Tu m’enlèves une épine du pied, merci beaucoup beaucoup !!

    Ayleen

    Il y a 4 ans

    Eh bien voilà ! Oh, j’avais déjà fait un bon quart du boulot durant l’année passé mais c’est si chronophage que je ne voulais plus avoir à me questionner durant l’année cette fois-ci. Comme ça, c’est fait.

    Ferré

    Il y a 4 ans

    Bonjour, merci pour tous ces éléments ! Je pense qu’il y a une erreur sur le titre de la poésie 9 de Jacques charpentreau , ce n’est pas le petit chaperon rouge mais l’école ?

    Ayleen

    Il y a 4 ans

    Tu as mille fois raison et merci de l’avoir remarqué ! Je corrige de ce pas.

    Jeso

    Il y a 4 ans

    Un grand merci pour tous ces poèmes joliment mis en page.

    Ayleen

    Il y a 4 ans

    Avec plaisir @Jeso. Merci pour ce compliment 🙂

    Polpetta

    Il y a 4 ans

    Tu me vends vraiment du rêve… !
    Merci beaucoup 🙂

    Ayleen

    Il y a 4 ans

    S’agissant de poésie, c’est plutôt une bonne chose ! Merci à toi pour ton commentaire.

    Laurence Pinault

    Il y a 4 ans

    Merci beaucoup, pour ce partage. J’aime beaucoup vos choix 🙂

    Ayleen

    Il y a 4 ans

    J’ai besoin d’aimer ce que je leur donne à apprendre, sans quoi je ne pourrais pas transmettre mon goût de la poésie. Et en même temps, je dois veiller à laisser un peu de marge, pour permettre aux enfants de développer leurs propres goûts :).

    sagebooker

    Il y a 4 ans

    c’est mon fonctionnement depuis des années, et ça fonctionne très bien : testé en SEGPA et en cycle 3. J’ai à peu près les mêmes thèmes, c’est marrant. Je propose aussi des “niveaux” de poésies : plus ou moins difficiles (avec une quotation dans le rangement des poèmes), et les élèves sont “obligés” d’aller plus loin de poésie en poésie (de plus en plus difficile, du blanc vers les arc-en-ciel, la difficulté pouvant résulter de la longueur du texte, du vocabulaire ou de la façon de la réciter). C’est un défi que je leur présente en début d’année. Ils ont l’année pour choisir 7 poésies et les réciter aux moments proposés. On a beau travailler l’autonomie, il y a toujours un bon quart de la classe qui ne s’est pas pressé et qui arrive en période 5 sans avoir appris plus de 3 poésies… 😉

    Ayleen

    Il y a 4 ans

    J’ai pensé à mettre des difficultés mais j’avais peur de deux choses :
    – Le choix sur la difficulté parasite le choix “esthétique” ou poétique : les élèves choisissent uniquement en fonction de la difficulté alors que j’aimerais qu’ils choisissent un texte qui leur plait, avant toute chose.
    – Que les élèves restant faibles soient “pointés du doigt” (ce qui est toujours plus difficile à éviter quand il y a une question de “niveaux” que quand il n’y en a pas).

    Et puis, cette année, j’ai été ravie de voir que des élèves pourtant en grande difficulté, même côté mémoire, se retrouve à me réciter parfaitement une poésie compliquée et longue juste parce qu’ils étaient motivés ! Le niveau en poésie est récitations est globalement assez bas et j’aimerais déjà réussir à les faire réciter correctement, clairement, avec un minimum d’intonation. Les collègues de cycle 3 auront alors une base solide pour les faire avancer, ensuite, vers plus de difficulté.

    LEBORGNE

    Il y a 4 ans

    Je cherchais une façon d’intéresser les élèves aux poésies, et en même temps ne rien leur imposer…Grâce à ton travail j’ai trouvé mon bonheur, encore félicitations pour tontravail!!

    Ayleen

    Il y a 4 ans

    Merci beaucoup. Je pense et j’espère que ça portera aussi ses fruits de ton côté. Il faut être assez patient au début mais à la fin, ça se passe très bien ! J’ai beaucoup d’espoirs pour l’année qui arrive, où je débuterai ainsi dès le début de l’année.

    Dgedie

    Il y a 4 ans

    Merci beaucoup pour ce partage.
    Difficile pour mes CE1 de copier une poésie dès le debut d’année. Du coup, je mets en place le “rallye” poésie à partir du mois de janvier. Ton stock va venir étoffer le mien!
    Question: comment fais-tu pour les dysgraphies, ceux dont la poésie est indéchiffrable ou encore pour ceux qui écrivent si lentement qu’ils n’arrivent jamais à la fin de leur poésie ? Tu as des photocopies sous le coude?

    Ayleen

    Il y a 4 ans

    Plusieurs options (dépendant du nombre d’élèves touchés) :
    – écrire en plusieurs fois comme je le faisais en CP (par 3 ou 4 vers par séance, par exemple) pour ceux qui écrivent lentement
    – fonctionner par “contrat” : tu fais les deux premiers vers, je fais les deux suivants, etc. (ils aiment bien parce qu’on est avec eux)
    – les photocopies si besoin, en A5

    Je ne fais jamais apprendre directement après la copie donc je peux faire une photocopie le lendemain, selon les besoins.

    sagebooker

    Il y a 4 ans

    J’ai des CM2, hein… on part de poésies niveau CE, alors que je sais pertinemment qu’en CM1 ils ont bossé des poésies longues et difficiles. Ils sont donc tous en confiance. Mes élèves déficients ou avec troubles empêchant la mémorisation facilement (TDA) commencent avec le niveau blanc ou jaune (poésies CE1 environ), les autres au orange, et on monte d’un cran après chaque passage. Ceux qui sont arrivés au bout gagnent un diplôme pour avoir relevé le défi sur l’année. Chacun sait que pour valider la compétence dans le LSU, il faut au moins m’en réciter 6, ça parait un sacré défi, mais c’est aussi une façon de les rendre autonomes et acteurs.
    Le dernier niveau comporte des poésies longues d’une page tapuscrite, ou bien plus courtes mais en prose ou alors d’auteurs classiques pas si abordables en CM (Hugo, Lamartine, Baudelaire…).
    Bref, ils choisissent entre 10 poésies à chaque niveau, et au final, personne ne s’ennuit et tous progressent, c’est bien là l’intérêt !

    Ayleen

    Il y a 4 ans

    Ah oui, tu as des grands ! J’oubliais ce détail. Du coup, ton système me semble nikel en effet. Entre le fait qu’en CM, on a tendance à avoir un grand nombre qui en font le moins possibles, un peu plus de filous et qu’ils sont déjà bien au point côté poésie :P.

    Nathy

    Il y a 4 ans

    J’aime beaucoup cette idée. Je l”ai en tête depuis quelques années. Mais une chose me bloque pour passer à ce système. J’ai l habitude de faire apprendre la poésie en classe de façon collective avec des petits jeux autour de la voix ou vers/strophe cachées. On travaille aussi l intonation etc… comment faire donc si chacun a une poésie différente? Auriez vous des idées?
    Merci et bravo pour ce travail

    Ayleen

    Il y a 4 ans

    Commencer l’année avec une ou deux poésies ou utiliser ces séances en chant/musique pour travailler la méthodologie. Et pour les poésies au choix, ils devraient alors mettre tout ça en oeuvre de façon plus autonome. Pourquoi pas des temps en binômes où ils travaillent ensemble (même sur des poésies différentes) ?

    Laiguesse Isabelle

    Il y a 4 ans

    Merci pour ce beau recueil avec des textes de qualité, l’année dernière je prenais un thème en fonction des activités du moment ou des saisons… et je leur proposais de choisir entre 3 ou 4 poésies. Cette année je compte leur laisser un fichier à disposition en leur laissant le choix ou parfois en imposant un thème. J’avais déjà réuni des poésies; celles-ci vont venir agrémenter mon classeur de poésies.
    Mais comme je suis perfectionniste, j’aimerais leur présenter les poésies avec une mise en page harmonisée, la tienne me plaît bien. As-tu une trame modifiable? je comprends fort bien si tu ne l’envoies pas, peux-tu au moins m’indiquer les polices d’écriture que tu utilises pour les titres et le corps du texte, j’ai cru reconnaitre père castor pour l’auteur.
    Encore bravo pour tout ce travail. J’ai mis de côté quelques uns de tes articles que j’ai parcourus (pour les lire ultérieurement à tête reposée) et qui m’intéressent beaucoup.

    Ayleen

    Il y a 4 ans

    J’avais prévu de, peut-être, fournir un modifiable… sauf que ça demande toujours un petit peu de travail en plus. Du coup, en attendant, les polices sont : Tangerine (48), Delius (14) et Pere Castor (20) comme tu l’as bien remarqué. Le numéro est du Delius (28) à 90% de largeur et tous les textes dont les lettres ne sont pas attachés ont un écartement des caractères de 0,5pt pour que ce soit encore plus lisible :).

    Fabienne

    Il y a 4 ans

    Merci beaucoup. Je vais tester à la rentrée en ULIS collège. J’ai hâte de tester.

    Ayleen

    Il y a 4 ans

    Chouette ça ! N’hésite pas à revenir pour dire comment ça a été accueilli en ULIS collège, du coup. J’aime bien savoir ce genre de choses pour prendre conscience, aussi, d’à quel point un dispositif peut être élargi et souple.

    Fabienne

    Il y a 4 ans

    Je n’y manquerai pas. Encore merci pour tout ton travail et ton partage.

    Fabienne

    Il y a 4 ans

    Il me semble que sur la première page de la fiche d’évaluation il manque “de” devant ta prestation.

    Ayleen

    Il y a 4 ans

    En effet et je vais corriger ça de ce pas. Merci d’avoir été si vigilante et d’avoir pris le temps de me le signaler !

    Fabienne

    Il y a 4 ans

    C’est la moindre des choses.

    Ayleen

    Il y a 4 ans

    Je crois que sur internet, rien n’est jamais vraiment “la moindre des choses” alors tout doit savoir être apprécié ;).

    gaetanev

    Il y a 4 ans

    Merci beaucoup pour ce partage ! Cette année, mes élèves (4ème primaire cadre CM1) pouvaient choisir dans des livres de recueils de poèmes adaptés aux enfants. C’était très enrichissant pour eux de prendre le temps de choisir, d’écouter des poèmes différents, d’apprendre à s’organiser pour respecter un planning, etc. Le recueil que tu proposes va grandement m’aider l’an prochain, je pense bien le substituer aux livres afin d’avoir un cadre un peu plus précis et un thème. Je pense mettre 2 copies de chaque poème à disposition dans 2 classeurs, comme ça ils les prennent librement pendant le plan de travail
    Pour le suivi, les enfants complètent une fiche pour chaque poème avec le titre, l’auteur, des mots coups de coeur, leur méthode pour apprendre, à quoi le poème leur fait penser. A côté, j’indique mon appréciation.
    En tous un grand merci pour ce travail titanesque et qui me sera d’une grande utilité !

    Ayleen

    Il y a 4 ans

    Merci pour ce retour détaillé ! De notre côté, nous avons un “cahier de parcours culturel” qui suit les élèves durant toute la scolarité. Ils y listeront aussi les poésies apprises.

    AudreyT

    Il y a 4 ans

    Bonjour,
    Merci beaucoup ! Quel boulot !
    Les récitations de poésies vont devenir bien plus agréables pour tout le monde dans la classe 🙂
    Je découvre ton blog que je trouve super ! Merci pour tout ce que tu partages !
    Hâte de présenter ce document à la rentrée !
    Bonne fin de vacances

    Ayleen

    Il y a 4 ans

    Merci d’avoir pris le temps d’écrire un commentaire. Je suis ravie que le contenu du blog te plaise, et notamment ces poésies. N’hésite surtout pas à participer aux échanges en commentaire, à partager tes idées, tes questions, etc. 🙂

    Akumatchan

    Il y a 4 ans

    Merci pour tout ce travail et pour le partage.
    Il y a certaines poésies que je ne connaissais pas: je vais pouvoir étoffer mon offre!

    Ayleen

    Il y a 4 ans

    Avec grand plaisir 🙂

    Samarian

    Il y a 4 ans

    Je procède de la même façon avec mes CE2 depuis 2 ans. Je n’en pouvais plus d’entendre la même poésie et surtout, on est pas tous sensible aux mêmes choses.
    Le seul soucis avec cette méthode, c’est que j’ai encore des élèves qui choisissent les mêmes poésies que les copains. Ils ne prennent pas le temps de les lire, de les apprécier, non ils choisissent celle que le meilleur copain à choisi, ou la plus courte sur la feuille.
    Alors maintenant, je leur lis les poésies du thème. (environs 5 ou 6 par thèmes). J’ai aussi noté que ça permettait aux petits lecteurs de ne pas se décourager devant la quantité à lire avant de choisir.
    Merci pour tous ces choix qui m’ont permis de créer de nouveaux thèmes pour l’an prochain.
    (J’ai noté des erreurs dans les titres des poésies 102 et 103.)