Suite à une forte demande pour voir la version 2017/2018 de mon carnet de bord, le voici, bien plus tôt que je ne l’avais initialement prévu.

Carnet de bord ou cahier de la maitresse

Pour ceux qui ignorent encore de quoi il s’agit, tâchons d’expliquer le principe. En tant qu’enseignant, nous avons mille et une choses à noter :

  • un calendrier à tenir, des deadlines en veux-tu en voilà,
  • des notes à prendre au détour d’un couloir,
  • des réunions,
  • des horaires à tenir,
  • un budget,
  • une classe à organiser,
  • etc.

Ces informations ont, en général, tendance à s’éparpiller dans de multiples cahiers, sur des feuilles libres ou des post-it.

L’idée originale, plus connue sous le nom de « cahier de la maitresse », consiste à rassembler un maximum de ces informations pratiques.

Que contient mon carnet de bord ?

Mon carnet de bord rentre à la maison avec moi presque tous les soirs. J’y mets donc les choses dont j’ai besoin chez moi ou les informations que je veux pouvoir emporter un peu partout. En complément bien sûr, j’ai un classeur du remplaçant plus complet mais qui reste à l’école.

Venons-en au contenu même :

  • Quelques informations pratiques sur l’école et la circonscription avec, notamment, quelques contacts
  • La liste des élèves de la classe et contacts (numéros de téléphone)
  • Des listes à cocher (pour pointer) ou à noter
  • Le calendrier scolaire 2017-2018 (3 mois par page)
  • Un calendrier des journées nationales, internationales et mondiales officielles
  • Un calendrier des projets de la classe ou de l’école
  • Le suivi des 108 heures obligatoires, dont les 36 heures d’APC
  • Le cahier journal organisé en double page pour chaque semaine :
    • Une page pour prendre des notes (avant ou après) et noter le travail personnel demandé aux élèves
    • Une page avec un tableau permettant d’inscrire pour chaque discipline les points abordés ce jour-là
  • Des pages pour noter les plans de « rang-type » si vous en avez
  • Des pages pour noter les plans de classe
  • Quelques pages pour prendre des notes (notamment pendant les réunions)

Evidemment, rien n’oblige personne à tout imprimer. Ce sont les pages dont j’ai besoin et que je partage avec vous. On peut très bien décider de laisser de côté quelques pages sans que cela ne soit gênant. Il suffira, au moment de l’impression, de préciser les pages que l’on souhaite imprimer.

Ce qui change par rapport à la version précédente ?

Si on compare à la version 2016/2017, il y a effectivement quelques nouveautés :

Les informations pratiques

Présentes au début, elles sont utiles pour rappeler l’école, donner le numéro facilement à un parent ou encore envoyer des documents à la circonscription. J’y liste aussi les informations concernant mes collègues pour pouvoir les joindre facilement et ne rien perdre, même si le numérique venait à me « lâcher ». Les dates d’anniversaires me permettront d’éviter les oublis malheureux !

La liste des élèves

J’y ai ajouté les contacts des élèves. Comme je dois partir très vite le soir, je dois parfois passer des coups de téléphone à partir de la maison. J’avais donc besoin de pouvoir emporter cette liste sans emmener mon journal d’appel. J’y mets aussi des informations pratiques comme d’éventuels PAI, PPRE, etc. La dernière colonne me permet de voir, d’un coup d’oeil, si l’autorisation pour les photos a été complétée.

Le calendriers des journées officielles

Trop souvent, je me fais prendre de court : « Mince, aujourd’hui c’est la journée de… » en me disant qu’il aurait été sympa de faire quelque chose. Alors, j’ai réservé un espace pour noter ces informations.

Les projets de l’école

L’équipe de mon école s’est stabilisée et nous avons de plus en plus de projets qui s’installent : marché gourmand, exposition d’art, semaine des langues, etc. Parfois, on réalise après coup qu’on a un peu trop condensé les choses et que ça a été difficile à gérer. J’ai donc voulu pouvoir noter, mois par mois, les projets que nous avions pour éviter la surcharge !

Le suivi des 108h

Rien de bien nouveau, si ce n’est que je me mélangeais souvent les 24h de travail en pédagogique et les 24h de travail en équipe. Je me suis donc ajouté un encadré précisant un peu de quoi il s’agit avant chaque liste.

Le cahier journal

J’ai commencé par inverser les pages « semaine » et « prise de notes ». Lorsque je prenais mon carnet de bord en paysage pour compléter le tableau, il fallait tourner les pages « à réculons » et je m’y suis souvent mélangé les pinceaux. J’ai tout simplement voulu aller dans le sens des gestes que je fais instinctivement.

Ensuite, j’ai ajouté une petite zone pour les anniversaires (élèves ou collègues, au choix). Je pense que ce sera la meilleure façon de n’en oublier aucun !

Rang-type et plan de classe

Tout le monde connait le casse-tête du plan de classe. Comme chaque classe a son organisation, j’ai laissé un cadre blanc, vide. Le rang-type, quant à lui, est parfois nécessaire. Ça a été le cas cette année, par exemple, où 6 de mes élèves jouaient souvent à la bagarre au fond du rang. Alors même s’ils n’avaient pas vocation à se faire mal, les accidents sont très vites arrivés ! Selon les années, il m’arrive donc d’avoir un rang-type, prédéfini.

Prises de notes

Rien de nouveau, simplement plus de pages.

Le fichier et ses diverses versions

Pour commencer, je n’ai fait que le document de la zone A. Cela dit, par la suite, je ferai celui des zones B et C.

Je m’étais aussi proposée pour faire une version collège. J’espère trouver le temps de le faire.

Impression

J’imprime le document en recto-verso et en couleur. La première page, quant à elle, est imprimée sur du papier épais (160g) puis plastifié. Le carnet est relié. Je le range ensuite dans une pochette pour éviter qu’il ne s’abîme.

Le fichier

La page de garde

Télécharger “Carnet de bord 2017/2018 - Page de garde” carnet_de_board-page_de_garde.pdf – Téléchargé 3696 fois – 71 KB

Zone A

Télécharger “Carnet de bord 2017/2018 - Zone A” p_carnet_de_bord-ZONE_A.pdf – Téléchargé 5820 fois – 3 MB

Zone B (à venir)

Zone C (à venir)

Remarque

Vos retours et suggestions sont utiles. Elles peuvent permettre de faire évoluer ce document. Si je ne peux m’engager à produire toutes vos requêtes et si je ne fournis pas non plus le modifiable, certaines idées seront peut-être intégrées.

En outre, si vous remarquez des erreurs ou des coquilles, n’hésitez pas ! Je suis allée un peu vite, dans l’urgence, afin de satisfaire au mieux à la demande. Cela ne veut pas dire que je crois le résultat parfait. Plus vite vous réagirez, moins de personnes seront impactées et plus vite je corrigerai !

Le blog de chat noirPour finir, un grand merci à Chat Noir qui a participé à faire connaitre ce Carnet de Bord. Je vous invite à découvrir sa version à elle !