La gestion de l’autonomie chez les élèves, lorsqu’ils ont terminé un travail, est un véritable casse-tête ! J’ai beaucoup cherché ces dernières années, regardé sur les blogs à droite à gauche… mais difficile de trouver chaussure à mon pied ! Et mon pied est un petit peu difficile, il faut bien l’avouer !

Mes activités en autonomie

Voici la liste des exigences de madame la maitresse :

  • L’élève doit pouvoir faire l’exercice/l’activité seul, vraiment seul, même si c’est un élève en difficulté ou faible lecteur : l’activité doit s’adapter d’elle-même.
  • L’activité ne doit donc pas non plus être « stigmatisante », l’occasion d’une comparaison entre les élèves (qu’ils feraient d’eux-mêmes) ou d’un sentiment d’échec.
  • L’activité ne doit pas nécessiter une montagne de correction, voire être auto-corrective.
  • Je préfère éviter les fiches quoiqu’il en soit, on consomme assez de papier comme ça toute la journée !
  • L’activité doit présenter un apprentissage (au sens large : révisions incluses), même s’il s’agit de quelque chose en apparence basique ou ludique.
  • L’activité ne doit pas être trop « scolaire », dans le sens où il s’agit aussi d’un moment où l’enfant peut relâcher sa concentration et souffler.
  • L’activité n’est pas évaluée : j’évalue déjà tous les exercices que je donne, pas besoin de rajouter une pression supplémentaire .
  • L’activité est au choix de l’élève, dans la mesure de ce qui est proposé.
  • Toutes ces activités ne sont pas réservées aux élèves qui finissent vite (excluant ceux qui sont systématiquement les derniers) : il y aura un temps pour la lecture, un temps pour la copie, un temps pour la poésie ou un temps en atelier pour que tous puissent profiter de ces activités.
  • L’activité ne doit en aucun cas occasionner un travail supplémentaire en dehors de ces temps en autonomie (c’est plutôt l’inverse : ce temps peut être mis à profit pour finir ou faire ce qu’il nous reste à faire).

Bref, maintenant que j’ai rêvé de mon autonomie idéale, reste que la richesse des activités est à développer… le but n’est pas non plus qu’ils s’ennuient ! Et là, ça coince parfois un peu, alors si vous avez de bonnes idées (ou des idées tout court), je suis preneuse :).

Liste de mes activités autonomes

Avant d’avoir le droit à une « activité », il y a bien sûr des priorités :

  1. Finir de copier son travail personnel (devoirs) qui sont écrits sur un tableau pour la semaine. Un temps y est tout de même dédié mais tous les élèves ne finissent pas toujours !
  2. Finir un exercice ou un travail non-terminé en classe.
  3. Faire son travail personnel, réviser une leçon.
  4. Ensuite on peut s’intéresser aux autres activités.

Là, il n’y a plus d’ordre, on choisit :

  • Lire un livre à sa place ou au coin livres (à lier au comportement, on ne peut pas laisser n’importe qui se lever n’importe quand)
  • Illustrer une poésie
  • Réaliser un « atelier tiroir » (un article viendra sur le sujet)
  • S’entrainer en inventant un exercice

Pour les ateliers tiroir et l’invention d’exercices, c’est quelque chose que je compte approfondir cette année et qui sera l’occasion d’un nouvel article sans doute !

Mon affichage

J’aime avoir un affichage modulable. Par exemple, les premières semaines, il n’y aura ni lecture au coin livres ni d’ateliers-tiroirs installés. Je dois pouvoir enlever et rajouter à ma guise ! De plus, ce doit être lisible même de l’autre bout de la classe, donc assez grand pour que les élèves n’aient pas besoin de me demander « maiiiiiitraissseuuuh je fais quoi quand j’ai fini ? » à répétition.

Ce sera donc une affiche en 21 x 25 cm, imprimée et plastifiée puis découpée. J’imprime sans bords (ça m’en fait deux de moins à découper) mais vous pouvez imprimer avec, ce sera juste un petit peu plus petit du coup. En général, je mets ça sur un mur très haut ou en haut du tableau.

J’ai choisi le format « alvéoles » (hexagones) de façon tout à fait arbitraire, et juste parce que ça faisait joli. Cela dit, quand je vois tous ces petits élèves au travail, je me dis que ça peut aussi faire penser à une ruche, mais ça c’est pour faire semblant que j’ai bien réfléchi au truc :P.

Affichages pour l'autonomie (2883 téléchargements)

J’ajouterai des pastilles avec écrit 1, 2 ou 3 pour les activités prioritaires ! Là encore, mon affichage peut évoluer au courant de l’année voire de la semaine (une semaine avec une grosse évaluation, je mets un « 4 » à réviser sa leçon par exemple).