Désormais, il y a deux livres « Réussir en conjugaison » (REC). Le premier se concentre sur le cycle 2 avec des supports et une progression pensés pour le CE1 et le CE2. Le second, sortie cette année, propose toutes les ressources clés en mains nécessaires pour enseigner en CM1 et en CM2. Chacune de ces méthodes a été pensée pour être utilisée en niveau simple ou en niveau double. Mais qu’en est-il du niveau double CE2/CM1, pas si rare que l’on pourrait le croire ?

Il y a quelques temps maintenant, il m’a été demandé comment articuler ces deux méthodes quand on se retrouve face à ce double niveau CE2/CM1. J’ai donc pensé qu’un article s’imposait, puisque cette situation concerne un certain nombre d’entre vous.

Quel(s) livre(s) « Réussir en conjugaison » acheter ?

Si vous êtes sur un double-niveau à cheval sur deux cycles, je vous conseille d’acquérir les deux livres « Réussir en conjugaison CE1-CE2 » et « Réussir en conjugaison CM1-CM2« . En effet, les programmes de chaque cycle différent et les exercices prennent en compte ces programmes. De plus, les exercices de cycle 3 sont plus difficiles que ceux de cycle 2, assez naturellement.

En cycle 2, par exemple, les programmes ne demandent que de travailler les verbes du premier groupe et une liste réduite d’irréguliers du troisième groupe. En cycle 3, pour les mêmes temps et les nouveaux temps, le deuxième groupe fait son apparition. Qui plus est, en cycle 3, les élèves auront plus souvent affaire à certaines difficultés orthographiques comme « je mangeais » (avec la lettre « e »), « tu commençais » (la cédille), « vous criiez » (les deux « i »), etc. Il me semble important de ne pas confronter trop tard les élèves de cycle 3 à ces difficultés, sans quoi ils n’auront pas le temps de s’entrainer et consolider leurs acquis.

Qui plus est, certains temps ne sont pas au programme de cycle 2 et gagnent à être abordés en CM1. « Réussir en conjugaison » propose de consolider la conjugaison au passé composé construit avec « avoir » mais aussi « être » mais également d’aborder le passé simple avec la troisième personne (au singulier et au pluriel) afin de faciliter l’acquisition de ce temps au cycle 3 en commençant tout en douceur.

Toutefois, du temps où « Réussir en conjugaison CM1-CM2 » n’existait pas, certains collègues ont simplement utilisé les ressources CE2 et ont complété pour les temps manquant. C’est une solution plus économique mais moins « clés en mains » et qui n’est pas optimale du point de vue de la progressivité des apprentissages : la marche entre CM1 et CM2 sera plus important à franchir pour les élèves. Qui plus est, cela vous demandera d’accorder beaucoup de temps à la conjugaison en cycle 3, alors que le programme de cycle 3 est assez dense en étude de la langue.

Comment programmer l’enseignement de la conjugaison en CE2-CM1 ?

Travailler les prérequis avant la conjugaison

Dans les deux méthodes, une première phase est dédiée aux prérequis à savoir :

  • connaitre la classe grammaticale « verbe » et reconnaitre le verbe conjugué,
  • connaitre la notion de « passé, présent, futur » et savoir si un verbe conjugué relève du passé, du présent ou du futur,
  • reconnaitre le sujet du verbe,
  • savoir pronominaliser un groupe sujet.

En CE2, la notion de « passé, présent, futur » pose généralement peu de problèmes, surtout si elle a été abordée dès le CP. Par contre, comprendre la classe grammaticale « verbe » et, a fortiori, reconnaitre le verbe conjugué, pose davantage de problèmes, surtout parce que l’on s’appuie sur des définitions et des stratégies provisoires en CP ou CE1, pertinentes à ce moment-là peut-être mais relativement peu efficace ensuite (typiquement : le verbe désigne une action).

En CE2 comme en CM1, les élèves présentent des degrés d’acquisition variable pour ce qui est de reconnaitre le sujet et presque toujours des difficultés pour pronominaliser un groupe sujet dans le cas de « nous » et « vous ».

Vous pouvez opter pour une évaluation diagnostique ou vous fier aux collègues qui vous ont précédé pour choisir si vous décidez :

  • de faire les séquences de CE2, plus détaillées et progressives, avec les deux niveaux,
  • de faire les séquences de CM1, qui constituent un rapide rappel,
  • de faire les séquences de CE2 et CM1 séparément (mais c’est plus difficile).

Dans le doute, je partirais sur les séquences de CE2, donc de « Réussir en conjugaison CE1-CE2« . Les exercices seront, par contre, assez facile pour les CM1 en réussite. Vous pouvez éventuellement leur proposer les fiches d’exercices de « Réussir en conjugaison CM1-CM2 » des séquences 1 et 2. Vous pourriez les imprimer au format livret, en travail en autonomie quand ils ont fini les exercices les plus simples de CE2.

Aborder les temps communs ensemble

Le but de ma proposition est de vous simplifier la vie, en faisant un maximum de choses en commun. L’idée va donc être de partir de la proposition de programmation de CE2 (p.16 de « Réussir en conjugaison CE1-CE2« ) et de l’adapter.

Première proposition

Le principe général est de faire, à chaque fois, le début en commun : tout ce qui relève du temps, à l’exception des verbes irréguliers.

Dans un second temps, les groupes se décalent : quand les élèves de CE2 seront sur la réalisation d’exercices de bilan, les élèves de CM1 se remémoreront les verbes du troisième groupe. Puis, quand les élèves de CE2 feront le point avec vous, les élèves de CM1 s’entraineront en autonomie.

Répartitions en séancesCE2CM1
4 séancesREC CE2, séances 1 à 4 (p.142 à 160)en commun (en introduisant le deuxième groupe)
5e séanceREC CE2, séances 5 (p.161 à 162) partie collective et trace écrite (avec le professeur)en commun (en introduisant le deuxième groupe)
6e séanceREC CE2, séances 5 (p.161 à 162) partie entrainement (en autonomie)REC CM1, séances 7 et 8 fusionnées (p.91 à 94) partie collective et trace écrite (LAM des verbes irréguliers)
REC CE2, séances 5 (p.161 à 162) partie bilan (avec le professeur)REC CM1, séances 7 et 8 fusionnées (p. 91 à 94) partie entrainement en individuel (en autonomie)
7e séanceREC CM1, séance 9 (p.91 à 94)
Exemple avec le présent

Cette façon de procéder permet aux CM1 de se remettre en tête tout ce qu’ils ont appris du cycle 2 et d’y intégrer les nouveautés du cycle 3 (verbes du deuxième groupe) pour pouvoir s’entrainer ensuite un maximum en production d’écrits, par exemple.

Cela demande un peu de préparation (bien programmer ses séances) et la capacité d’alterner entre les deux groupes au sein d’une même séance. Si vous sentez que c’est trop délicat, la seconde proposition vous intéressera davantage.

Après avoir fait de cette façon pour les 4 temps simples, vous pouvez réaliser la séquence sur le passé composé de CE2, qui ira aussi très bien aux élèves de CM1. Le passé simple peut ne pas être abordé, étant donné que ce n’est pas un attendu officiel de fin de CM1, mais si vous souhaitez tout de même initier les élèves à ce temps, il faudra le faire pendant que les CE2 seront en autonomie. De leur côté, les CE2 devront réaliser toutes les séquences de la troisième phase, dédiées aux verbes irréguliers du troisième groupe, pendant que les CM1 seront en autonomie.

Seconde proposition

Il est aussi possible, plus simplement de :

  • faire les séquences de CE2 pour les cinq temps communs, sans aborder les verbes irréguliers,
  • puis séparer la classe en deux groupes : les CE2 feront les séances de REC CE sur les verbes irréguliers pendant que les CM1 sont en autonomie et les CM1 font les séances de chaque temps, dédiées aux verbes irréguliers, pendant que les CE2 sont en autonomie.

Là encore, le passé simple n’est pas une obligation mais me semble souhaitable, si vous y arrivez. Les CM1 aborderont ce temps pendant que les CE2 seront en autonomie.

Si cette seconde proposition semble plus simple à mettre en place, de prime abord, il faudra tout de même bien ficeler votre programmation et réfléchir au travail que pourront faire en autonomie les élèves de CE2 et de CM1 pendant que l’autre partie de la classe est avec vous, pendant un temps relativement long parfois. C’est ce qui me fait préférer la première option. On prend rapidement l’habitude d’alterner entre deux groupes au sein d’une même séance, et les élèves aussi.

Et vous ? Aviez-vous commencé à préparer votre classe en double-niveau ? Qu’aviez-vous envisagé comme organisation ? Dites-le nous en commentaire. Partagez vos expériences si vous aviez déjà utilisé « Réussir en conjugaison » à cheval sur deux cycles.

2 réflexions sur “Réussir en conjugaison en CE2/CM1 (éditions Retz)”

  1. J’ai en ma possession le premier ouvrage, celui de CE1-CE2 et je l’ai utilisé pour mes CE2-CM1. Je trouve qu’effectivement il peut tout à fait être adapté pour ce double niveau – même s’il s’agit d’un double cycle avec des compétences différentes.
    Je fais donc comme ça : séances de découverte en commun, en m’appuyant sur les connaissances des CM1 pour faire ressortir certaines particularités (le e dans je mangeais par exemple). Et ça se passe plutôt très bien. Ensuite, on a toujours un temps de manipulation, sur l’ardoise, en ateliers… en individuel et en collectif. Les élèves y sont mélangés (CE2/CM1 sans distinction). Ensuite on commence les exercices écrits : les CE2 ne feront que ceux proposés dans l’ouvrage tandis que pour les CM1, je vais leur proposer des exercices différenciés.
    Pour voir les autres groupes qui n’apparaissent pas dans le manuel CE1-CE2, je passe par la production d’écrits. A part pour le présent, il y a beaucoup de régularités donc ça se passe plutôt bien.
    Parfois, je modifie volontairement la situation de découverte pour que les élèves se questionnent un peu plus sur la formation du verbe.
    Je n’ai pas eu le manuel CM1-CM2 entre les mains donc je ne sais pas ce qu’il contient mais en tout cas celui de CE1-CE2 est vraiment bien construit et bien pensé.

    1. Merci pour ton retour, c’est vraiment très gentil à toi d’avoir pris le temps d’écrire ton retour ! J’espère que ce commentaire pourra aider les lecteurs de l’article.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Centre de préférences de confidentialité

Obligatoire

Publicités

Analyse statistiques

Autres