Depuis quelques années, je ne faisais plus d’évaluations diagnostiques en début d’année. Je programmais des activités simples, dès le début, et des révisions qui me permettaient de voir où en sont les élèves tout en douceur. L’évaluation diagnostique était intégrée à mes séances. Ces observations me suffisaient généralement.

Seulement voilà, j’ai aussi pour constat que j’ai besoin d’un petit supplément d’efficacité en début d’année pour finir le programme de CM1 et CM2 en deux ans (du fait, notamment, de mes horaires aménagés). Et puis, on m’annonce une cohorte en grande difficulté scolaire, avec des écarts importants entre les élèves. J’aimerais donc en avoir le cœur net le plus rapidement possible et pour cela, j’ai conçu des évaluations diagnostiques qui me correspondent et qui correspondent à mes besoins en début de CM1. Cela dit, si ces évaluations diagnostiques correspondent à mon enseignement, elles correspondent aussi peut-être à vos besoins.

Evaluations nationales ?

Si j’en crois la circulaire de rentrée, certains élèves de CM1 auront droit à une évaluation nationale. A voir si je serai concernée, et si vous le serez. Je cite :

« La priorité continuera d’être donnée au français, notamment la maîtrise de la lecture et de l’écriture, et aux mathématiques : […] dans l’évaluation enfin des acquis des élèves qui sera étendue à la rentrée prochaine, à titre préparatoire, pour une partie des élèves de CM1 et de quatrième. »

Quelques principes

Je n’évalue pas tout en début d’année, parce que je n’en ai pas l’utilité. J’évalue deux types de compétences :

  • les compétences dont j’ai besoin pour commencer rapidement l’année (le sujet, le verbe, etc.)
  • les compétences normalement assez « facilement » acquises en CE2 pour vérifier que je peux m’appuyer dessus ou pour ne pas tomber dans le piège de passer trop vite dessus.

Qui plus, les secondes placent souvent les élèves en réussite, ce qui est plutôt positif pour débuter l’année et leur permet de commencer avec un peu de confiance en eux.

La quantité d’écrit est réduite (sauf pour la copie en français) au maximum de sorte que les élèves qui écrivent lentement ne soient pas en difficulté non plus. J’aurai bien le temps de découvrir leur vitesse d’écriture dans les premières semaines.

Je n’évalue pas dès les premiers jours. Je nous laisse une ou deux semaines avant de débuter en général. Je m’adapterai avec le début de la classe orchestre qui signera le début du fonctionnement avec horaires aménagés (et donc réduits).

Les évaluations diagnostiques

Par commodité, j’ai séparé les évaluations diagnostiques de mathématiques et de français (ce sera plus facile à ranger dans le classeur). Il y a 7 pages en mathématiques et 6 en français.

Je les imprime sur du A3 au format livret. En français, étant donné le nombre de pages et pour ne pas gaspiller de papier, je fais une feuilles A3 en livret et je glisse, pour les pages 3 et 4, une feuille A4 recto-verso à l’intérieur.

Evaluation diagnostique de CM1 – Français (16483 téléchargements) Evaluation diagnostique de CM1 – Mathématiques (12375 téléchargements)
Modifiables non-fournis

A moins que les modifiables soient déjà fournis dans l’article, ils ne le seront pas. Il est inutile de me les demander par mail, commentaire, etc.

Aucun document n’est parfait

Dans mes documents ou mes articles, des erreurs ont pu se glisser. En me les signalant, vous m’aider à améliorer la qualité de ce qui est proposé ici.

26 réflexions sur “Des évaluations diagnostiques en CM1”

  1. Bonjour,

    Évals courtes et efficaces.
    Je sens du Montessori dans le code couleur en grammaire. Top top top!
    Merci pour ce partage!

    Mais une question me tourne l’esprit cet été. Pensez vous que nous pouvons effectuer une éval diagnostique en français uniquement en production d’écrit et en compréhension/fluence? Sachant que la vraie envergure est savoir produire un texte et comprendre sa lecture. Ce n’est pas du tout une critique négative car je procède aussi de cette manière en début d’année.

    1. Tu as bien deviné pour les couleurs ! Merci pour ton retour. Attention, il y a une coquille dans le texte en français, que je vais bientôt corriger.

  2. Desailly Tiphanie

    Quel travail formidable comme toujours, je suis très admirative !
    J’avoue que depuis que j’ai changé d’école, et que je n’ai plus la corvée des evals FAR/CLÉ de la rentrée, je n’en fais plus.

    Maintenant, je trouve que les tiennes sont efficaces, et permettent un bon point de départ, une observation rapide et pertinente de chaque élève. Je me demande si je ne vais pas me laisser tenter… merci pour ce que tu fais !!

    1. Avec plaisir 🙂 . Il est clair que trop d’évaluations en début d’année est une terrible façon de commencer. Pour les élèves, d’abord, qui sont évalués alors qu’on ne leur a rien enseigné cette année-là et qu’ils ont tout juste eu le temps de se remettre dans le bain, et pour nous, avec la montagne de correction que cela implique. Je voulais vraiment un truc simple, rapide, efficace.

  3. Bonjour,

    Nous développons un outil qui peut vous intéresser pour les évaluations diagnostiques. Il s’agit de l’application PrimSchool dont nous avons reçu l’habilitation par le ministère de l’éducation nationale (Lsu). Il y a des indicateurs très évolués permettant de suivre d’un point de vue pédagogique les acquis des élèves et plus … N’hésitez pas à visiter notre site (primschool.com) ou nos pages instagram (primschool.officiel).

    Nos salutations
    PrimSchool

    1. Bonjour,

      Votre proposition a l’air très intéressante. J’apprécie tout particulièrement le modèle économique mais, du coup, beaucoup de personnes risquent d’acheter et de ne pas renouveler leur licence puisque ce n’est pas obligatoire et que nous payons de notre propre poche ce genre d’outils (pour l’écrasante majorité). D’un point de vue très pragmatique donc, comment comptez-vous tenir sur la durée ? J’imagine qu’il y a des subventions de l’Etat ? Je suppose également que sans renouvellement, plus de mise à jour après la première année ?

      Merci, en tout cas, pour la découverte. Je me laisserai peut-être tenter effectivement. Votre site est très clair pour ce qui est de l’utilisation de Primschool. Le présence des compétences préenregistrées est un gros plus !

      Quelques questions toutefois :
      – Peut-on supprimer l’affichage de la moyenne de la classe dans le graphique des taux de réussite ?
      – Peut-on simplement imprimer ce graphique pour chaque élève de la classe ? (et donc aucune autre information, par exemple pour coller dans un cahier de réussite)

      1. Bonjour,

        Merci tout d’abord pour votre retour. Voici quelques réponses.

        D’un point de vue très pragmatique donc, comment comptez-vous tenir sur la durée ?

        Étant enseignant en informatique (dans le supérieur), je mène en parallèle mon travail d’enseignant et ce projet où je suis développeur. J’ai également une bonne connaissance des besoins du premier degré, ayant été ERUN (ex AFTICE) il y a quelques années et formateur 1er degré. Le modèle économique n’est pas d’atteindre la rentabilité mais juste d’atteindre la suffisance pour poursuivre le projet. Actuellement la licence à vie est à prix coûtant soit 16 euros et devrait avoisinner à terme une vingtaine d’euros.

        J’imagine qu’il y a des subventions de l’Etat ?

        Aucune subvention de qui que ce soit hélas, mais je désespère pas 🙂 Ce sont les utilisateurs grâce au système de licence à vie qui me permettent de financer son développement.

        Je suppose également que sans renouvellement, plus de mise à jour après la première année ?

        Oui tout à fait. L’idée est que les utilisateurs achètent une licence à vie pour une application contenant un certain nombre de fonctionnalités. S’ils souhaitent de nouvelles fonctionnalités, le renouvellement du support permet de financer son développement ainsi que son support. Il s’agit en quelque sorte d’un financement participatif. Les prochains versions de PrimSchool implémenteront un emploi du temps puis un cahier journal. Ces nouvelles fonctions proviennent de retours de collègues.

        Peut-on supprimer l’affichage de la moyenne de la classe dans le graphique des taux de réussite ? Peut-on supprimer l’affichage de la moyenne de la classe dans le graphique des taux de réussite ?

        Pour l’instant non, mais c’est quelque chose que je peux laisser au libre choix des enseignants(es). PrimSchool peut se mettre à jour automatiquement. Je pourrais implémenter sans aucun problème cette fonction dans une mise à jour automatisée. Cela ne devrait prendre que quelques heures pour faire la modification.

        Voilà, j’espère avoir répondu à vos questions. Merci Ayleen de m’avoir permis d’utiliser votre site pour promouvoir l’application PrimSchool et bravo pour votre site, un site riche en ressources 🙂

        Bien cordialement
        PrimSchool

        1. Merci pour toutes ces réponses. C’est très clair ! Je pense que je testerai à la rentrée pour faire mes petits graphiques justement. Si ça me plait bien, j’en parlerai davantage.

  4. Cécile Delafond

    Bonjour,
    Merci pour ce travail, très riche comme à votre habitude. Pour ma part, je changerai le code couleur en grammaire car nous avons un système harmonisé à tous les niveaux de l’école et tiré de « Réussir son entrée en grammaire » de chez Retz.
    J’avais une petite question : quel est le nom de la police de caractère que vous avez utilisé pour le titre des évaluations ?
    Merci encore pour vos partages.
    Cécile

  5. Bonjour,
    Un grand merci pour ces évaluations que je vais imprimer de suite !
    Je suis en train de réfléchir à l’analyse de résultats. Avez-vous prévu quelque chose ? Je pensais par exemple à un fichier excel qui compile avec les différents items pour avoir une vision globale de la classe. A creuser !

  6. Bonjour,

    Merci pour le partage de ce travail formidable que je compte adapter pour mes CM1 pour renouveler mes habituelles évaluations de début d’année. Deux petites questions : faites-vous également une dictée diagnostique ? Présentez-vous les résultats de ces évaluations aux parents d’élèves et de quelle façon ?

    Merci encore et bon courage pour la rentrée !
    Véronique

    1. En lisant vos évaluations que je viens d’imprimer, je remarque une coquille sur les pages impaires de maths, sous le bandeau bleu il est écrit MATHEMATHIQUES.

        1. Je signale aussi une erreur de numérotation dans la fin des exercices de maths : page 6 il y a 2 exercices 19 et ensuite on passe aux exercices 12 et 13 page 7. Bon courage pour la rentrée et encore un grand merci pour ce blog au contenu toujours très intéressant ! Une vraie mine !!

          1. Bonjour, j’ai corrigé et mis à jour le fichier en ligne. Merci d’avoir pris le temps de me signaler ces erreurs. Bonne rentrée à toi.

    2. Bonjour,
      Je ne fais pas de dictée diagnostique. Je vois assez rapidement leur niveau d’orthographe dans leurs productions quotidiennes. Je peux m’appuyer sur les résultats de cette évaluation lors des rendez-vous parents que je fais en novembre/décembre/janvier (ou plus tôt, si urgence) mais pas de façon protocolaire comme avec les évaluations nationales.

  7. Merci beaucoup pour ce partage !
    En apparence simple mais très efficace pour faire rapidement le point sur les groupes de différenciations à mettre en place.
    J’ai beau avoir des CM2, ce type d’éval’ me permet de pointer efficacement les difficultés de quelques élèves.
    Encore merci et bonne rentrée à vous

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.