Logo Kyban renard

Evaluation positive : utiliser des autocollants pour évaluer en continu

Evaluation positive : utiliser des autocollants pour évaluer en continu

L’évaluation positive, c’est merveilleux ! C’est pertinent (selon moi, et bien d’autres aussi), adapté et efficace. Sauf que cela nécessite de changer ses habitudes, non pas uniquement sa perception de l’évaluation mais aussi dans les aspects plus terre à terre.

Le gros problème qui se pose, chaque fois que j’envisage ce mode d’évaluation, est de réussir à garder une trace des acquisitions des élèves. C’est le propos de cet article : une idée venues de multiples sources combinées, bien utile et qui m’aide énormément !

Découvrir l’évaluation positive

Ma référence “pratique” et théorique, en matière d’évaluation positive, c’est ce livre de Danièle Adad aux éditions Retz : “Enseigner avec l’évaluation positive”. On y parle de mettre en place, concrètement et assez aisément, l’évaluation positive dans sa classe de primaire. Il existe un pendant en école maternelle de la même auteure.

Des autocollants et un livret de réussite

Dans mon école, comme dans bien d’autres, nous avons un livret de réussite qui a été composé à partir des programmations de cycle de l’école. Un livret vaut pour un cycle. C’est déjà un grand pas de fait, que d’avoir un tel outil mis en place dans l’école.

Un livret de réussite prêt à l’emploi

Danièle Adad a constitué un album de réussite réunissant toutes les compétences de cycle 2. Il est publié aux éditions Retz et existe aussi pour la maternelle.

Ayant des élèves de cycle 3, je savais qu’il était tout à fait réaliste que les élèves “cochent” (ou colorie) les compétences validées eux-mêmes. C’est déjà un temps énorme de gagné car je ne souhaitais pas me promener avec 24 livrets de réussites pour chaque correction.

J’ai pensé à plusieurs options :

  • Ecrire, tout simplement, compétence XXX validée (XXX correspondant au code de la compétence dans le livret de réussite) : simple et efficace, mais pas forcément très lisible dans tous mes commentaires.
  • Placer un tampon (soit constitué par mes soins et fabriqué par un professionnel, soit avec la Silhouette Portrait), mais du coup, je dois encore écrire et reporter dans mon carnet de bord en temps réel.
  • Des planches d’autocollant nominatives, comme le fait Charivari avec ses ceintures.

C’est vers cette solution que je me suis tournée : avec deux feuilles A4 par élève pour deux ans, je trouve la solution viable et suffisamment économique.

Mon fonctionnement avec ces autocollants

Quand je corrige et que j’estime qu’une compétence est validée (je regarde plusieurs productions et reviens en arrière pour m’assurer que la réussite témoigne d’une véritable acquisition), je place l’autocollant correspondant dans la marge.

Quand les élèves reçoivent leur cahier et qu’ils ont fini un travail, ou quand ils l’apportent à la maison (une fois par semaine minimum), ils peuvent colorier la case correspondant à la compétence validée.

En plus de cela, le créneau hebdomadaire dédié à l’autoévaluation peut leur permettre de revérifier leurs cahiers, de continuer à compléter leur livret de réussites. Réussir à accorder un temps, ne serait-ce que 30 minutes chaque semaine, à l’évaluation, me semble nécessaire. Pensez qu’à côté, vous perdez moins de temps avec les séances d’évaluation, donc vous gagnez du temps dédié aux apprentissages eux-mêmes.

Fabriquer ces autocollants

En utilisant la Silhouette Portait ou Caméo

Pour fabriquer ces autocollants, je me suis tournée vers ma Silhouette Portrait. J’ai utilisé la fonction “Print and Cut” du logiciel Silhouette Studio associé.

Il vous suffira de remplir les cases en indiquant vos codes compétences et les disciplines. Sentez-vous libre de modifier le document comme bon vous semble, sans le faire circuler sur internet ensuite. Ensuite, imprimer sur du papier autocollant A4 en “Print and Cut”.

Pour la découpe, cliquez sur “envoyer”, puis l’onglet “ligne” pour ne sélectionner que le rouge.

Pensez à régler la profondeur au minimum (1) et dans les réglages “Plus”, choisissez “0,00” aux lignes “Extension de début” et “Extension de fin”. Ces réglages peuvent varier selon le papier et l’état de la lame.

Pour apprendre à utiliser la fonction “Print and Cut”, je vous suggère ce tutoriel de bistouille.fr qui m’avait bien aidée à débuter. Sinon, cherchez des vidéos sur internet. Ce n’est pas la fonctionnalité la plus simple et basique mais elle est tellement incontournable !

En utilisant une planche d’autocollants prédécoupés

Sans Silhouette Portrait (ou Caméo), on peut très bien se tourner vers des planches d’autocollants prédécoupés. Il faudra par contre imprimer ou écrire à la main toutes les compétences. Vous ne pourrez pas non-plus ajouter de repères à l’impression (j’écris le domaine sur le papier, le nom de l’élève, etc.) mais peut-être avec un feutre indélébile, à la main.

modifiables non fournisAucun de mes partages n’a la prétention d’être parfait (et surtout pas les longs articles). N’hésitez pas à me signaler les coquilles via le formulaire de contact.
Merci de ne pas partager de versions modifiées de mes documents. Si vous souhaitez partager ces derniers, préférez un lien vers l’article mais ne proposez pas de téléchargement direct.

Laisser un commentaire


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Stéphanie

Il y a 4 mois

Et mettre les stickers en vente comme le fait Charivari? Est ce une option envisageable ? 😉

Ayleen

Il y a 4 mois

Bonjour,

Le souci c’est que nous avons tous notre codage des compétences propres. Ils faudrait associer ce type de support avec un livret de réussite prêt à l’emploi. Peut-être que Retz le ferait pour son album de réussite ?

L’autre “petit problème” est peut-être de vendre quelque chose très inspiré du travail d’une collègue.

Construisez un cadre serein

Découvrez ma méthode de conjugaison

Réussir en conjugaison aux éditions Retz

Sur les réseaux

Des étiquettes Ludilabel

Ludilabel

J'achète mes étiquettes chez Ludilabel. Utilisez le code IN-FR-KYBAN pour obtenir 10% de réduction.

Faire un don

Ce blog, que j'ai voulu sans publicités intrusives, avec un minimum de collecte de données par des tiers et le plus complet possible, que je m'efforce d'enrichir régulièrement, a un coût (hébergement, nom de domaine, etc.). Ce bouton vous permet de participer à son financement.

Logo de la Communauté des Profs Blogueurs
Logo de la charte de cybercourtoisie

Ce blog respecte la charte de cybercourtoisie.

Logo tanière de Kyban
Droit d'auteur
Logo horizontal de la charte de cybercourtoisie

Le contenu est libre d'utilisation dans un contexte éducatif, dans votre classe, et peut être partagé par un lien vers l'article concerné, en citant votre source explicitement. 

Membre de la CPB
CPB
S'abonner par mail

Copyright La tanière de Kyban © Tous droits réservés

instagram default popup image round
Follow Me
502k 100k 3 month ago
Share