Ce bullet journal 2019 m’a été très souvent demandé cette année et je n’avais pas pu m’engager à vous le fournir. C’est que ma situation personnelle a beaucoup évoluée ces six derniers mois (avec un bébé pour ne rien vous cacher). Mais du coup, mon bujo m’est d’autant plus important et utile. Il m’a donc fallu trouver le temps de le mettre à jour. Alors le voici, plus tôt que je ne l’avais espéré.

Le principe du bullet journal 

Pour ceux qui ne connaissent pas encore ce bullet journal (bujo pour les intimes), je vous invite à découvrir le détail des explications dans l’article dédié à mon bullet journal 2018. Pour faire court, il s’agit d’une sorte d’agenda ou d’organiseur croisé avec le principe de todo list

Pour ma part, mon bujo m’est très utile pour maintenir un équilibre entre vie personnelle (loisirs et obligations) et vie professionnelle. Je planifie, j’équilibre, je fais le tri. De plus, c’est un très bon support pour diminuer ma charge mentale : je ne m’encombre plus de ce que je peux noter. Enfin, mon bullet journal me permet aussi de ne rien oublier (si tant est que je le note bien sûr). 

Le bullet journal 2019

Pour pouvoir aller plus vite mais aussi parce que certains composent leur bullet journal en année scolaire plutôt qu’en année civile, j’ai décidé de conserver le modèle de mon bujo 2018. Ainsi, vous pourrez choisir de l’imprimer en entier ou de n’en imprimer que les pages qui vous intéressent. 

Il n’est pas impossible que je propose, plus tard, un autre modèle. Cependant, toujours pour les mêmes raisons, je préfère ne rien promettre.

L’organiseur

Je reste avec mon Clipbook de Filofax. Il y a des modèles plus jolis (et plus chers) ailleurs mais celui-ci est le seul que je connaisse qui puisse entièrement se replier sur lui-même une fois ouvert. J’en suis entièrement satisfaite. C’est aussi très pratique de pouvoir mettre le stylo dans la reliure. Enfin, les accessoires comme la pochette que je place à la fin de mon bullet journal sont vraiment pratiques et durables.

Par contre, je résiste depuis quelques temps pour ne pas craquer sur l’un des nouveaux coloris. Je pense tout simplement que je vais personnaliser à nouveau ma couverture avec de l’acrylique (ça tient très bien aussi).

Imprimer son bullet journal

J’imprime mon bullet journal sur du papier 90g pour limiter la transparence. On ne voit donc pas ce qui est écrit sur la page précédente et je trouve qu’on y gagne en confort. Je garde ma ramette à ce seul usage : elle me tient donc plusieurs années.

J’imprime au format “livret” (je vous fournis le fichier tout prêt). Ensuite, je découpe au milieu (ce qui peut être assez long, certes, mais qui est beaucoup plus économique). Enfin, je perfore grâce à ma perforatrice Rapesco. Il faut prendre un peu de temps pour trouver le réglage mais une fois fait, je n’y touche plus !

Décorer son bullet journal

Comme précédemment, je vous renvoie à mon article sur le bullet journal 2018. Je n’ai pas pris de nouveaux éléments car il me reste encore beaucoup de matériel. Je vais peut-être me pencher sur les stickers, tout de même. Si vous avez des bons plans et de bonnes adresses (en ligne), n’hésitez pas à les partager en commentaire.

Les fichiers

Deux versions vous sont donc proposées :

  • Le bullet journal au format A5, pour que vous puissiez sélectionner vos pages librement.
  • Le même bujo au format livret (A4 à découper au milieu) pour aller plus vite.

Bullet journal 2019

Bullet journal 2019 - livret

Pensez à jeter un œil sur le document avant de l’imprimer. J’ai fait au mieux mais chaque année, je laisse une ou deux petites erreurs. N’hésitez pas à me les signaler pour que je corrige le document aussi vite que possible.

A moins que les documents modifiables ne soient déjà à disposition dans l’article, je ne les fournirai pas. Il n’est donc pas utile de me les demander.
Merci de ne pas partager de versions modifiées de mes documents. Si vous souhaitez partager ces derniers, préférez un lien vers l’article mais ne proposez pas de téléchargement direct.