Bon, vous l’avez compris, le mouvement a été pour le moins… mouvementé pour moi ! Je ne savais pas quelle classe j’aurais donc j’avais un peu potassé la question de l’emploi du temps en avance car c’est toujours quelque chose que je trouve très chronophage. Au final, ces ébauches ne me seront pas utiles en l’état cette année.

Cependant, il faut bien avouer que l’emploi du temps devient un casse-tête d’autant plus important qu’on retourne massivement à la semaine de 4 jours. Eh oui ! Faire rentrer 10 heures de français sur 4 jours sans pour autant faire des créneaux trop longs et en maximisant, autant que faire se peut, l’efficacité des temps d’apprentissage proposés n’a rien d’aisé.

Alors si mon travail préparatoire ne me sera probablement pas (ou peu) utile cette année (puisque je suis TRS), j’ai quand même pensé que vous apprécieriez en avoir connaissance. Je vous partage donc ma série d’emplois du temps et la réflexion qui m’a mené à ces résultats.

Par contre, notez bien qu’il s’agit d’un travail préparatoire. Ces emplois du temps sont perfectibles mais surtout à adapter selon les méthodes choisies, les activités et rituels menés, les projets, les décloisonnements ou encore la disponibilité des locaux. N’hésitez pas à partager vos réflexions en commentaire.

Les fondements généraux

Avant de me lancer, il peut être intéressant de noter que j’appuie ma répartitions des créneaux horaires sur certaines fondement théoriques, issus parfois de lectures, parfois de mon expérience. Cela signifie aussi que ces emplois du temps me correspondent mais ne vous correspondront peut-être pas.

Je vous conseille éventuellement de (re)lire l’article avec l’emploi du temps l’an passé mais aussi cet article de Delfynus.

Les exemples que je traiterai ensuite seront disponibles en téléchargement à la fin de l’article mais prenez quand même le temps de lire ce qui suit. Il est toujours bon de comprendre les choix de l’auteur d’un document si on souhaite se l’approprier ! Sinon, autant se contenter du modèle vierge d’emploi du temps modifiable.

Un emploi du temps régulier

Plus l’emploi du temps est régulier, plus il est facile à mémoriser. Il est donc structurant pour l’élève qui pourra se préparer mentalement, anticiper, et ne pas perdre d’énergie à s’adapter aux changements réguliers. On limite les perturbations parasites pour que toute son attention puisse se centrer sur les apprentissages. Un cadre régulier est aussi un cadre rassurant, favorable aux apprentissages.

Du côté du professeur, c’est un gain de temps non négligeable dans la préparation de sa classe. Cela lui permet aussi de gérer son temps plus rapidement dans l’année. Et puis franchement, quel temps gagné sur la constitution de son emploi du temps !

Prenez une discipline comme le français, son nombre d’heures hebdomadaire (8h au cycle 3), divisez par 4 et vous obtenez le nombre d’heures théoriques par jour : 2h. Il faut ensuite retirer 5 minutes par tranche d’une heure à cause des récréations (30 minutes par jour, divisées par 6 heures). Vous obtenez deux créneau de 55 minutes. Bien sûr, c’est un ordre d’idée mais ça aide à se lancer !

Enfin, je préciserai que plus les élèves sont jeunes, moins les exceptions sont souhaitables. Par contre, plus l’élève est âgé, mieux il s’accommodera des variations.

Plusieurs séances d’une discipline par semaine

La répétition est l’une des clés de l’apprentissage et de la mémorisation. Or, si on ne répétait pas plusieurs fois les apprentissages dans une semaine, cela impliquerait qu’on laisse une part importante du travail à faire à la maison. On sait déjà les inégalités que ce type de fonctionnement nourrit.

Donc, je préfère répéter en classe. Pour que cela soit efficace, le mieux est d’accorder au moins deux créneaux à chaque discipline et quatre quand c’est possible. Ainsi, on améliore l’efficacité de notre enseignement. Cela peut sembler assez inhabituel pour certaines disciplines comme l’EPS ou, plus rare encore, la musique et les arts visuels ! Pourtant, c’est tout à fait possible.

Privilégier les créneaux courts

Plus les années passent, et plus le temps de concentration des élève diminue. Certains appellent cette génération la « génération zappette » mais on l’appelle plus souvent « génération Z », qui ne se définit d’ailleurs pas uniquement par cette faible durée de concentration.

Cette génération Z est surtout marquée par le web collaboratif (2.0), les réseaux sociaux, la communication (à outrance ?), etc. Elle est hyper connectée, baigne dans un bain de numérique et grandit dans un monde qui subit une  évolution extrêmement rapide. C’est un très court résumé, qui ne fait pas forcément honneur au travail des chercheurs. Si vous ne connaissiez pas, je vous invite à creuser la question.

Pour en revenir à notre sujet, je rythme et ponctue mon emploi du temps de séances courtes de préférence. On trouvera certaines activités rituelles (jogging d’écriture, écriture, dictée quotidienne, musique, etc.) mais je rythmerai aussi des créneaux plus longs par la construction de mes séances. Disons qu’en gros, en début d’année, un élève de CP pourra rester sur une même tâche entre 10 et 20 minutes environ.

En CM2, bien sûr, ce temps est plus long. Pourtant, les différences interindividuelles sont, je trouve, beaucoup plus importantes pour les plus grands. Du coup, je reste dans cette optique du « 20 minutes maximum » pour une tâche (mais pas pour une séance). Qui plus est, plus le temps dédié à une tâche est court, moins on aura d’écart de temps entre les élèves qui auront fini les premiers et ceux qui finiront en dernier. Néanmoins, je crois qu’il est aussi important de laisser le temps à tous les élèves de réussir (ou au moins d’entrer dans la tâche et donc apprendre).

Je m’efforce toutefois de garder à l’esprit qu’on ne fait pas de saupoudrage. Mes séances doivent être bien préparées, pensées en amont, le matériel prêt à être utilisé. Ainsi, je gagne en efficacité et je diminue au possible les temps de flottement. La ritualisation des activités est d’ailleurs très utile en ce sens.

Ne négliger aucune discipline

Qui n’a jamais fait sauter une séance d’EPS ou d’Anglais ? Moi, j’avoue l’avoir fait en tout cas. Et ça m’a donné mauvaise conscience. Oh, ce n’est pas tant parce que je prive les élèves d’un moment sympathique que parce que je suis convaincue que ces disciplines sont au moins aussi importantes que les autres. J’aurais d’ailleurs tout aussi bien pu citer les arts, les sciences ou l’histoire. Bref, je suis de ceux qui pensent qu’il n’y a pas de petit domaine d’apprentissage.

Avec l’expérience, j’ai très vite réalisé (comme beaucoup d’autres j’imagine) que les séances en fin de demi-journée ou juste avant les récréations avaient tendance à se réduire comme peau de chagrin. Mention spéciale, avec le retour aux quatre jours, au dernier créneau de la journée : celui où les élèves n’ont plus l’air capable d’emmagasiner quoique ce soit après une journée d’école qui n’en finit plus. Forte est la tentation de prolonger la récréation !

Pour éviter cela, il faut une volonté d’acier, la conviction que chaque séance est importante et pour cela une bonne préparation en amont. Si on ne pense pas réussir, autant éviter de mettre des séances qui seraient trop susceptibles de disparaitre sur les créneaux critiques. Si on voit, en cours d’année, que certaines disciplines ne bénéficient pas d’un temps d’enseignement effectif suffisant, on peut toujours remanier son emploi du temps.

Tenir compte des moments d’attention des élèves

Au carrefour entre ce que je vois et ce que je lis, il y a les moments d’attention des élèves. Parfois, ceux-ci profiteront plus d’un moment de manipulation, de découverte et d’autres fois, il gagnerait à se concentrer sur une tâche autonome et plus « scolaire » (traditionnelle ?). C’est ce dont parle Delfynus dans son excellent article.

Ce que je regrette, c’est qu’on nous dit rarement quel type de tâche effectuer. On nous dit plutôt que « les élèves sont attentifs de 9h à 11h » ou alors que « le matin est propice aux apprentissages fondamentaux ». C’est assez vague. Si les documents de Delfynus apportent un éclairage sur la question, je trouve utile de croiser cela avec mon expérience personnelle.

Voilà donc comment je m’organise, dans l’idéal (on verra plus bas que ce n’est pas toujours facile ou possible) :

Construire son emploi du temps

Structure de mon emploi du temps en général (cliquez pour agrandir)

Les créneaux sont de 15 minutes approximativement. Ce n’est pas toujours le cas dans les faits, ce qui me fait préférer le modèle avec intervalles de 5 minutes dans mon fichier modifiable. J’ai placé les récréations là où on les retrouve généralement mais ce n’est pas toujours le cas.

Pour les couleurs :

  • En orange : des activités courtes ne demandant pas forcément un trop grand investissement en terme de concentration, des activités ponctuant la journée et permettant de souffler un peu. On les retrouve en général après une activité intense ou un moment propice à l’excitation (comme les récréations).
  • En bleu : des activités, généralement ritualisées, qui permettent de se mettre au travail en douceur. On les retrouve avant de débuter un travail plus intensif.
  • En vert : Les activités les plus intenses, réparties en quatre temps sur la journée.

Vous trouverez quelques explications sur mon rituel de relaxation dans l’article à ce sujet.

Le matin et l’après-midi

Le matin, j’ai pour habitude de travailler de manière assez condensée et d’encourager un rythme soutenu. On maximise à fond le temps à notre disposition.

Le retour massif aux quatre jours signe aussi le retour des après-midis qui n’en finissent plus. On ne pourra donc évidemment pas demander la même mobilisation de la part des élèves. Le début d’après-midi, ils sont encore en pleine digestion. On a ensuite un petit créneau de concentration suffisante mais très vite, il vaut mieux en revenir à des activités plus légères. Je vais alors favoriser le travail de groupe, la coopération, les manipulations, etc. Les élèves pourront décrocher de temps en temps sans que cela ne soit préjudiciable.

Reste à noter :

  • Je place du français et des mathématiques tous les matins.
  • L’anglais est aussi placé le matin car même si c’est une activité essentiellement orale, elle peut être coûteuse cognitivement. L’effort de mémorisation est important.
  • Les grands anticipant mieux la fin de la journée, ils s’excitent plus souvent en fin de journée : j’évite donc l’EPS (et les accidents) à ce moment-là et privilégie des activités plus calmes.
  • Les arts et l’anglais sont à éviter en toute fin de journée pour les mêmes raisons.
  • Les sciences, l’histoire ou la géographie sont souvent l’occasion de travaux de groupes et de mise en commun : cela prend du temps donc les créneaux peuvent être un peu plus longs.

Mes emplois du temps du CP au CM2

Un emploi du temps pour le début du CP

Le CP peut sembler très détaillé mais c’est aussi la base qui servira pour les autres niveaux. Je vous inviterai à plusieurs reprises à y revenir. Chaque emploi du temps est une évolution du précédent. De ce fait, il peut être intéressant de le lire une première fois, même si on n’est pas en CP.

Le matin

Emploi du temps 2018/2019 - CP - matin

Exemple d’emploi du temps pour le début du CP – matinée (cliquez pour agrandir)

Difficile de faire plus régulier !

Lecture/décodage et lecture/compréhension

Finalement, le seul élément qui varie est en français : deux jours pour étudier un graphème ou un phonème (ou plusieurs) et deux jours pour l’étude de la compréhension. Ce ne seront pas les deux seules séances puisque d’autres viendront d’ajouter l’après-midi. Pourquoi ce choix ?

Je préfère concentrer au maximum les apprentissages parce que les tous petits ont une mémoire qui ne remonte pas toujours très loin. Le côté spiralaire sera présent sur l’année car chaque graphème ou phonème sera revu de nombreuses fois à l’occasion de diverses lectures. Chaque lecture pourra aussi être l’occasion de rebrasser les acquis en compréhension.

Si ces deux éléments ont chacun deux créneaux le matin c’est parce que je crois que l’un et l’autre sont d’égale importance quand il s’agit de « faire des lecteurs ». Il me semble important que le décodage ne s’acquière pas au détriment de la compréhension. C’est d’autant plus vrai que les collègues de maternelle ont commencé un travail formidable et qu’il me parait souhaitable de s’inscrire dans la continuité.

Une dictée quotidienne

C’est en tout cas ce que souhaite le ministre. Si ces dictées ne constitueront pas la panacée, elles peuvent être utiles. Des dictées, début CP ? Eh bien oui ! Dictées de syllabes, dictées de mots phonétiquement simple (« tapis », « lit », etc. en indiquant la lettre muette bien sûr !), dictées à trou, dictées muettes, etc.

Petite astuce : on n’est pas obligé de faire ça dans le cahier du jour. L’ardoise, c’est très bien, ça dédramatise l’erreur et les élèves adorent ça. Les jeux, c’est bien aussi. Vos élèves pourraient bien adorer les dictées.

L’anglais

Un peu chaque jour, sur des créneaux courts, pour assurer la répétition nécessaire à la mémorisation. Les élèves adorent et cela permet de décompresser. On veillera à bien cibler un nombre limité d’objectifs d’apprentissage pour être efficace.

La méthode Ghostie, au CP et CE1 (voire CE2), est excellente, complète et facile à adapter.

Des arts visuels tous les jours

C’est un peu l’originalité de cet emploi du temps. J’associe à une séance hebdomadaire quatre courtes séances. On pourra y réaliser des petites activités préparatoires très courtes. On pourra donner une contrainte simple liée à la réalisation (main gauche, yeux fermés, en suivant les consignes d’un autre, etc.), la technique ou à l’outil et au matériel. Les découvertes réalisées pourront être réinvesties lors d’une séance plus longue.

L’après-midi

Emploi du temps 2018/2019 - CP - après-midi

Exemple d’emploi du temps pour le début du CP – après-midi (cliquez pour agrandir)

Quelques légères irrégularités pour cette deuxième demi-journée, mais tout à fait acceptables il me semble.

Arts et musique

Comme pour les arts visuels, je place un peu de musique tous les jours. On pourra faire une écoute, un chant ou même une production courte et improvisée par les élèves.

On complétera par la séance du lundi après-midi, plus longue. Une semaine sur deux, ce sera un créneau d’arts visuels et une semaine sur deux un créneau de musique, par exemple.

Français

Deux créneaux pour l’étude d’un graphème ou d’un phonème car je préfère mettre le paquet en début d’année. Les élèves décoderont plus rapidement donc auront accès à des textes plus tôt dans l’année. Et puis, le créneau du lundi est un peu plus court.

Les autres jours, lecture et compréhension (en poursuite du travail du matin) et étude de la langue le vendredi. Plus tard dans l’année, on ira plus vite dans l’étude des graphème/phonèmes ce qui permettra de dégager un second créneau pour l’étude de la langue.

Enfin, de l’écriture trois fois dans la semaine et un peu de poésie ou de lecture (offerte ou autonome quand c’est possible). Ce créneau permet aussi d’associer au monde de l’écrit une véritable notion de plaisir.

EPS et questionner le monde

Deux alternatives sont possibles :

  • un peu de chaque tous les jours
  • soit l’un, soit l’autre

Je m’oriente en général vers la deuxième option pour des raisons d’organisation et parce que ces séances nécessitent du temps pour les manipulations, activités en groupe, etc.

Fin CP et début CE1

Le matin

Emploi du temps 2018/2019 - CP et CE1 - matin

Exemple d’emploi du temps pour la fin du CP et le début du CE1 – matin (cliquez pour agrandir)

Vous l’aurez compris, le matinée ne change pas beaucoup en fin de CP par rapport au début de l’année (ou au début CE1). Je vous laisse donc relire, si besoin, le « chapitre » dédié au matin en début de CP.

A noter qu’il est coutumier, au début du CE1, de revoir certains graphèmes ou phonèmes. Cela dit, on peut en étudier plusieurs par semaine et changer la répartition des séances dédiées sur la semaine.

Français : une production d’écrit quotidienne

Le matin, le rituel est remplacé par le jogging d’écriture : et oui, il est adaptable à des CP. On ne demandera peut-être qu’une phrase pour commencer. On pourra fournir un lexique illustré ou partir d’une image où son présent des objets et choses connues. Bref, on n’attend pas la fin du CE1 pour faire écrire les élèves.

Ce jogging d’écriture sera aussi l’occasion de revoir certaines règles simples vues en étude de la langue.

L’après-midi

Emploi du temps 2018/2019 - CP et CE1 - après-midi

Exemple d’emploi du temps pour la fin du CP et le début du CE1 – après-midi (cliquez pour agrandir)

Globalement, on change très peu de choses par rapport à l’après-midi de début CP.

Français

Un seul changement par rapport au début CP : l’étude des phonèmes/graphèmes est plus efficace et permet de libérer un créneau de plus pour l’étude de la langue. A vous de voir : est-ce que vous gardez en l’état ou est-ce que vous choisissez de placer des séances d’étude de la langue le matin ? Vous pouvez aussi, selon le profil de votre classe ou votre façon de fonctionner, réduire les séances de lecture/décodage (voire les supprimer en fin d’année de CE1 comme je le proposerai ci-dessous) ou celles de compréhension.

Enfin, les dictées évolueront durant l’année et les élèves seront elles aussi, progressivement, le prétexte d’une étude de notions grammaticales et orthographiques.

Fin CE1 et CE2

Le matin

Emploi du temps 2018/2019 - CE1 et CE2 - matin

Exemple d’emploi du temps pour la fin du CE1 et le CE2 – matin (cliquez pour agrandir)

La matinée ressemble beaucoup à celle de CE1 et donc à la matinée de CP aussi. J’ai simplement décalé une des séances de dictée quotidienne le lundi après-midi.

L’après-midi

Emploi du temps 2018/2019 - CE1 et CE2 - après-midi

Exemple d’emploi du temps pour la fin du CE1 et le CE2 – matin (cliquez pour agrandir)

Français : dictée d’évaluation

On ne peut pas évaluer un vendredi et espérer que les élèves donnent le meilleur d’eux-mêmes. De même, il arrive que certains élèves aient eu un weekend chargé et qu’il leur faille du temps pour se remettre dans le bain. Je préfère donc faire l’évaluation le lundi après-midi. On peut aussi opter pour le mardi matin. Avec le retour aux quatre jours, le mardi est peut-être la journée où les élèves sont le plus efficaces.

EPS et questionner le monde

Plus les élèves grandissent et mieux ils se représentent le temps donc anticipent la fin de la journée. Je préfère donc placer les activités plus collectives (travaux de groupe, manipulation, expérimentations, etc.) sur le premier créneau.

Lecture en fin de journée

Le deuxième créneau, après la récréation, permettra un retour au calme avec, principalement, de la lecture. Elle est désormais bien en place pour la plupart et ce créneau devient un véritable moment de plaisir. Avec des textes bien choisis, on arrive facilement à passionner les élèves !

J’aime bien laisser un maximum d’autonomie sur ce créneau et fonctionner en ateliers. La journée ayant été longue, cela leur permet de travailler à leur rythme.

Le conseil des élèves

Depuis un moment, je souhaite mettre en place ce créneau. J’avais donc prévu de m’y mettre pleinement cette année. Vous trouverez pas mal d’informations et d’idées à ce sujet grâce au rallye-liens sur la gestion du climat de classe.

On peut souhaiter mettre ce dispositif en place dès le CP. Je n’en ai simplement pas ressenti le besoin l’année où j’ai enseigné en CP/CE1. On gagne tout de même à ne pas attendre l’arrivée des problèmes !

CM1 et CM2

La seule grande différence, en terme d’obligations horaires, entre la fin du cycle 2 et le cycle 3 ce sont les deux heures de français en moins, remplacées par deux heures dédiées aux sciences, à l’histoire ou la géographie.

Le matin

Emploi du temps 2018/2019 - CM1 et CM2 - matin

Exemple d’emploi du temps pour le CM1 et le CM2 – matin (cliquez pour agrandir)

Plus de production d’écrits, moins d’étude de la langue

Seule petite différence avec les niveaux précédents : je remplace une séance d’étude de la langue par une séance de lecture, littérature et production d’écrits. Cela étant, les deux sont liés. Je trouve très important d’accorder plus de temps à la production d’écrits et je suis convaincue que cela est bénéfique à une meilleure maitrise de la langue. Il est quand même important de noter que le lien ne se fera pas tout seul.

L’après-midi

Emploi du temps 2018/2019 - CM1 et CM2 - après-midi

Exemple d’emploi du temps pour le CM1 et le CM2 – après-midi (cliquez pour agrandir)

C’est ici que se jouent l’essentiel des modifications.

Mathématiques

Le créneau de révisions est placé en fin d’après-midi, après la récréation. On visera des activités de réinvestissement et d’entrainement autonomes qui permettront de conserver un calme salutaire dans la classe.

Sciences, histoire et géographie

On en fait tous les jours ! Du coup, je réserve le premier créneau à cet effet. Les séances restent relativement conséquentes puisqu’elles durent 55 minutes, ce qui est très confortable.

EPS

Petite originalité : on en fait tous les jours ! Je pense que c’est important car avec des grands, on peut être plus efficaces donc des créneaux réduits ne posent pas de problèmes. De même, on diminue les risques d’accident avec des élèves potentiellement plus dynamiques et agités.

Enfin, je place ce créneau avant la récréation. Ainsi, après avoir fait l’effort de se canaliser durant toute la séance, ils pourront librement évacuer leur trop plein d’énergie en récréation. Petit gain, et pas des moindres : quand on fait EPS dehors, on est souvent très proche de la cour : on évite de perdre du temps dans les déplacements.

Seule exception : le lundi. C’est à cause de la dictée, comme vous l’aurez compris, qui ne gagnerait pas à être placée en fin de journée. Heureusement, comme on est lundi, les élèves sont un peu plus calmes qu’en fin de semaine, donc c’est faisable.

La dictée du lundi

Elle a lieu un peu plus tôt qu’en cycle 2 mais ce créneau reste acceptable. Encore une fois, on peut préférer garder la régularité du matin et faire l’évaluation le mardi. Par contre, on remet les arts en après-midi et on décale le reste.

Les fichiers

Le modifiable

Ces quatre emplois du temps sont disponibles dans un fichier modifiable. Il s’agit du même tableau que dans mon article « un emploi du temps modifiable et modulable ». J’y ai juste ajouté quelques pages.

Par contre, s’agissant d’un modifiable, je vous autorise bien sûr à l’utiliser pour vous-même mais pas à le diffuser ou à diffuser votre version modifiée, ni sur un blog, ni sur un réseau social notamment. Il s’agit d’un outil que je mets à disposition pour votre usage professionnel et individuel.

Exemples d'emploi du temps - CP à CM2

Les PDF

Exemple d'emploi du temps - CP

Exemple d'emploi du temps - CP et CE1

Exemple d'emploi du temps - CE1 et CE2

Exemple d'emploi du temps - CM1 et CM2

  • Aucun de mes partages n'a la prétention d'être parfait (et surtout pas les longs articles). N'hésitez pas à me signaler les coquilles via le formulaire de contact.
  • Merci de ne pas partager de versions modifiées de mes documents. Si vous souhaitez partager ces derniers, préférez un lien vers l'article mais ne proposez pas de téléchargement direct.