La chance qu’on a, quand on peut garder un même niveau (CE2 pour moi), dans une même école et avec un même programme, c’est qu’on n’est pas obligé de tout changer. Et pour cause, mon emploi du temps ne sera pas radicalement différent de ce qu’il était l’an passé. On garde ce qui fonctionnait et on y ajoute des nouveautés et des précisions. Je fais aussi le parallèle avec les documents proposés par Delfynus (j’en avais parlé à l’occasion de mon coup de cœur de Juillet).

Structure générale de l’emploi du temps

Je ne le dirai jamais assez : j’aime les emplois du temps très ritualisés. Ils ont deux avantages selon moi :

  • Je n’ai aucune difficulté à le mémoriser mais aussi à m’imprégner du rythme qu’il impose, régulier et facile à maitriser.
  • Les élèves, même en difficulté de repérage dans le temps, arrivent bien à s’y repérer et à anticiper ce qui arrive.

Les quatre jours et demi me permettent d’avoir quelque chose de très régulier sur les quatre journées entières (lundi, mardi, jeudi et vendredi) et d’utiliser le mercredi comme une sorte de coupure. Je bénéficie non-seulement d’une bonne attention des élèves le matin mais aussi d’un temps long et sans coupure pour pratiquer les arts visuels, sans qu’il ne soit trop difficile de maintenir le calme dans le classe.

Pour organiser son emploi du temps, on a, en général, quatre impératifs ou contraintes :

  • l’arrêté de 2015 fixant les horaires hebdomadaires ou annuels pour chaque discipline
  • les temps d’attention des élèves et les plages où certaines formes d’apprentissages seront plus facilement effectués
  • le partage des salles collectives ou la disponibilité des cours, terrains et gymnases
  • la présence d’éventuels intervenants

Ainsi, mon emploi du temps est susceptible d’être modifié au courant de l’année, mais je veille toujours à rester, en principe, dans quelque chose de très régulier. Pour ce qui est des différents moments d’attention des élèves, Delfynus nous propose un document très simple et lisible qui aide à y voir clair.

Mon emploi du temps 2017 (5472 téléchargements)

Les quatre journées complètes

Chaque jour se déroule de la même façon, globalement.

Le matin (3 heures)

  • Français :
    • Jogging d’écriture pendant 35 minutes
    • Etude de la langue pendant 50 minutes
  • Mathématiques :
    • Calcul mental pendant 10 à 20 minutes
    • Résolution de problème ou autres pendant 35 à 45 minutes
  • Anglais pendant 20 minutes

Si on regarde du côté des plages attentionnelles, dans le document de Delfynus, on voit que les élèves sont très attentifs entre 10h et 12h. Dans un second tableau qu’elle propose, on voit que les élèves sont très attentifs entre 9h30 et 11h30. De mon côté, je constate que la présence de l’étude de la langue aux alentours de 9h ne pose pas de problèmes : les temps de découverte sont en général limités dans le temps et s’en suit, ensuite, un temps d’entrainement systématique, puis d’institutionnalisation.

La durée de la séance peut sembler long, notamment si on compare au temps accordé en mathématiques, mais de 10h15 à 11h10, les élèves seront tout particulièrement performant puisque nous nous trouvons dans une très bonne plage d’attention. Les activités s’enchaine rapidement (c’est d’autant plus vrai si l’enchainement est toujours le même) et les compétences du programme sont acquises à la fin de l’année.

Mettre l’Anglais en fin de matinée permet de finir cette demi-journée en douceur mais de bénéficier, tout de même, d’une bonne attention des élèves. C’est important, notamment parce que tout ce que les élèves apprennent, ils le mémorisent en classe directement. De plus, l’Anglais peut vite tourner à la foire et les séances devenir très bruyantes, lorsqu’on place les séances en fin de journée.

L’après-midi (2h15)

  • Musique pendant 10 minutes (activité de chant ou d’écoute)
  • EPS ou Questionner le monde pendant 45 minutes à 1 heure (selon la présence d’une récréation ou non)*
  • Lecture, littérature ou production d’écrit pendant 50 minutes*

Seule exception : le vendredi à 15h30, nous réalisons notre conseil des élèves pendant 30 minutes. C’est un moment important d’éducation morale et civique mais aussi de langage oral, qui reprend de nombreux points du programme.

*La récréation peut occasionnellement empiéter sur ce temps selon l’heure où nous sortons et il faut aussi compter le temps de faire les cartables avant 16h.

Nous commençons l’après-midi en douceur, avec un peu de relaxation et du chant. Cela me permet de commencer l’après-midi en chuchotant, dans le calme. La digestion fait son effet et les élèves sont globalement peu disponibles. Les séances d’EPS demandent une vigilance moyenne et Questionner le monde présente l’avantage d’être propice à la manipulation, la recherche et le travail de groupe. Ainsi, si chacun n’est pas très performant individuellement, les séances se déroulent en général très bien.

Ensuite, on profite d’un regain d’attention pour nous intéresser à la lecture de texte ou à la production d’écrits (un peu plus long que lors du Jogging d’écriture, en général).

Bilan horaire d’une journée type

DisciplinePar jourPar semaine
Français2h159h
Mathématiques55min3h40
Anglais20min1h20
Musique10min40min
EPS1h2h
Questionner le monde1h2h

Le mercredi matin

Là, on a moins de changement d’activités :

  • Français : étude de la langue et production d’écrit dicté pendant 1 heure
  • Mathématiques : ateliers et jeux mathématiques pendant 45 minutes
  • Arts visuels : pendant 45 minutes

Pendant le temps où je dicte, les élèves sont calmes. Le fait de noter ce qui est dicté ne demande pas nécessairement une forte attention. Ensuite, à leur rythme, les élèves peuvent se corriger. A vrai dire, il pourrait être intéressant de placer cette activité plus tard dans la matinée. Cependant, j’aime savoir que j’ai beaucoup de temps devant moi, si nécessaire, car les questions des élèves au moment de la correction peuvent nous mener loin.

Autre problématique : les arts visuels nécessitent de préparer du matériel (ce que je fais pendant la récréation en essayant de ne pas être de service ce jour-là) et de le ranger. Avec la route que j’ai à faire, je suis obligée de partir à 16h piles les autres jours. Le mercredi, je peux rester à 11h30 pour finir de ranger si besoin. Enfin, je dois prendre en compte l’intervention éventuelle d’un maitre E du RASED.

Bilan horaire d’une semaine

DisciplinePar semaineTextes officiels
Français10h10h
Mathématiques4h255h
Anglais1h201h30
Arts1h252h
EPS2h3h
Questionner le monde2h2h30

En référence, voici l’arrêté du 9 novembre 2015.

Alors oui, à part en Français, je suis en-dessous pour bien des disciplines. Cependant, rappelons que ces horaires sont indiqués sans prendre en compte les temps de récréation, que je compte aussi sur du temps d’éducation physique (voire sportive, lorsqu’on a les jeux de cour).

En outre, trente minutes des 10 heures de français peuvent aussi être liées à « Questionner le monde » puisqu’il s’agit d’éducation morale et civique. Le français est transversal, parce qu’on y travaille les compétences de langue orale.

Enfin, la musique fait l’objet d’un projet sur un semestre, avec le conservatoire, où des séances de 45 minutes auront lieu chaque semaine.

En bref, si on regarde à l’année, on n’est pas trop mal dans l’ensemble !

Les activités régulières des disciplines

Le Français

En Français, j’ai voulu qu’il y ait beaucoup de production d’écrit et de lecture. Dans notre projet d’école, la compréhension de texte est centrale. De ce fait, je vais revoir mon fonctionnement en ateliers que j’avais eu l’occasion de décrire précédemment. En général, on a quatre séances de Jogging d’écriture et une activité de production d’écrit plus longue par semaine. Dans les trois séances de lecture et littérature, j’intégrerai un apprentissage plus explicite de la compréhension que je dois encore affiner.

Enfin, la séance de dictée hebdomadaire repose sur une histoire de 4 à 6 épisodes de 36 mots chacun. Bien sûr, je ménage le suspens ce qui fait que le moment de la dictée est un moment apprécié. Qui plus est, les élèves doivent revoir la dictée de la semaine passée et nous travaillons beaucoup, à l’oral, l’émission d’hypothèses. Ainsi, les progrès sont très importants en orthographe (autre pilier de notre projet d’école) mais aussi en compréhension. 10 mots invariables, extraits de mes listes, sont dictés chaque semaine.

Les Mathématiques

Deux nouveautés cette année :

  • La semaine est découpée en deux parties pour le calcul mental : apprentissage et entrainement à l’ardoise les lundis et mardis et ceintures de calcul et calcul mental les jeudis et vendredis.
  • Le lundi est dédié à la résolution de problèmes (là encore, il s’agit d’un choix lié au projet d’école)

L’inconvénient de ce dernier choix, c’est qu’il ne me reste finalement plus beaucoup de temps pour le reste des apprentissages en Mathématiques. Cela dit, il me semble que le but final de tout apprentissage mathématique est d’être à même de résoudre des problèmes de plus en plus complexes. De ce fait, je compte bien utiliser ces séances pour renforcer l’apprentissage des opérations et de leur sens. Cela va me demander de bien penser ma programmation et organiser mes semaines mais ça me semble réalisable.

Constituer son propre emploi du temps

A titre de rappel, je vous propose toujours mon emploi du temps dynamique et modulable en téléchargement. Il s’agit d’un fichier .xls (Microsoft Excel). Et si vous n’avez pas encore la suite Microsoft Office, vous pouvez l’avoir à 11€ environ grâce à l’offre spéciale pour les professeurs. Le mode d’emploi est contenu dans le fichier.

Apparemment, certains étaient intéressés par une version sur 4 jours. J’ai donc rapidement fait les modifications nécessaires pour le partager avec vous !

Emploi du temps dynamique (4358 téléchargements) Emploi du temps dynamique - 4 jours (2002 téléchargements)