Pour ceux qui ne connaissent pas, la Classe est un magazine hebdomadaire dont le contenu est essentiellement rédigé par des professeurs, pour les professeurs. Ce qui y est proposé a été testé et a déjà fonctionné dans d’autres classes. J’ai été attirée par la couverture du numéro de septembre 2017 où le dossier mis en valeur s’intitulait « 22 trucs pour bien gérer sa classe ». Comme je sais que nombre de mes visiteurs en sont à leurs premières années, j’ai forcément pensé à vous !

L’idée ne va pas être de vous retransmettre le contenu exhaustif de l’article mais de vous dire ce qui m’a plu dans ce dossier. Vous pourrez toujours, au choix, acquérir le numéro 281 au complet ici ou simplement le dossier lui-même.

Pour ceux qui ont déjà lu mes articles sur la gestion des comportements, des conflits entre élèves, des comportements provocateurs ou encore mon article « conseils aux professeurs qui débutent« , vous ne serez pas dépaysés. On vous parlera d’abord de 13 trucs qui instaurent le respect puis on vous en proposera 9 autres pour réaliser quelques ajustement en septembre. Il s’agit donc d’un article très pratique, concret, qui vous permettront d’asseoir un climat de classe plus serein et propice aux apprentissages.

De l’anticipation avant tout

Cet article s’intéresse aux petits détails qui font toute la différence. L’idée, c’est d’instaurer le bon climat dès la première minute de la matinée. Il vous parlera de toutes ces petites choses si simples qu’on peut aisément mettre en place (et sans préparation particulière !). On vous parlera des « outils » que vous avez toujours avec vous : votre langage corporel, votre regard ou encore votre humour, et comment les utiliser à bon escient.

Comment réagir ?

On vous donnera aussi des conseils pour réagir. Les mots à éviter mais aussi des « techniques » à utiliser ou des règles à suivre. Moi qui ai toujours regretté que les formations soient trop souvent à la négative (« ne faites pas… », « ne dites pas… »), j’ai apprécié que ce dossier se penche sur ce qu’on peut faire.

L’idée que j’ai trouvé terriblement géniale ? Le truc n°11 : les rencontres silencieuses. Au lieu de faire un sermon à l’élève pour l’entendre répéter ce qu’on a envie de l’entendre dire, on le regarde en silence, en tête à tête, jusqu’à ce qu’il parle de lui-même. Si j’ai déjà utilisé la technique « le laisser parler d’abord » de manière instinctive et régulière, ce format « tête à tête » me semble redoutable !

On vous invitera aussi à graduer vos réactions, à éviter les éclats face à toute la classe et préférer une gestion individuelle. Moi qui avais déjà éliminé les « spectateurs » en général, lors des gestions de conflit, je me sens l’envie d’étendre ce dispositif à davantage de situations. Là encore, plein d’idées : faire « autoévaluer » le stress, recourir aux « vieux trucs », améliorer la complicité ou encore communiquer avec les parents (et comment).

Du courage

Enfin, j’ai apprécié la conclusion de l’auteur. Tous les professeurs (sans doute) se sentent parfois découragés à l’issu d’une journée, d’une semaine ou même d’une période difficile. Pourtant, il faut persévérer et petit à petit, les choses iront mieux. Les années apportent au moins un peu de recul là-dessus : tout finit par s’arranger, à un moment ou à un autre de l’année… Même quand on n’arrive pas encore à en voir le bout !

Pour information, j’ai bien découvert ce numéro à l’occasion de la rencontre des profs blogueurs organisée par La Classe. A aucun moment ces derniers ne nous ont demandé de leur faire de la publicité. Ce qui est écrit ci-dessus est écrit librement et sans qu’il ne me soit promis une quelconque contrepartie.

  • Aucun de mes partages n'a la prétention d'être parfait (et surtout pas les longs articles). N'hésitez pas à me signaler les coquilles via le formulaire de contact.
  • Vous aussi vous pouvez partager : une expérience, une réflexion, une question ou des éléments de réponse. Et tout ça, c'est dans la partie commentaire que ça se passe !