Je viens tout juste de terminer mes dernières pages de gardes et mes derniers préparatifs pour celles qui seront à « bricoler ». Comme promis, voici l’heure du partage !

Les pages à imprimer

En pages A5

Cahiers du jours de Français et de Mathématiques

J’utilise des petits cahiers 17×22 en cahiers du jour. Je sépare Français et Mathématiques car je travaille sur manuel, avec beaucoup d’écriture de la part des élèves, donc potentiellement beaucoup de correction (surtout en fin d’année). Il faut donc qu’ils puissent emmener un cahier un weekend, pendant que je corrige l’autre par exemple.

Page de garde du cahier du jour de MathématiquesPage de garde du cahier du jour de Français

Page de garde des cahiers du jours 2016 (1928 téléchargements)
Cahier de l’écrivain

C’est un cahier qui sert à écrire toutes les productions d’écrit courtes du jogging d’écriture, mon petit rituel du matin. Cela dit, si vous souhaitez avoir un cahier de productions d’écrits, je pense que l’intitulé « Cahier de l’écrivain » est tout à fait adéquate !

Page de garde du cahier de l'écrivain

Page de garde du cahier de l'écrivain 2016 (1750 téléchargements)

Cahier d’Anglais

En vérité, je vais utiliser un petit classeur souple mais j’ai vu que les feuilles blanches en 17×22 ne sont pas les plus faciles à trouver (mon fournisseur choisit par la mairie n’en fait plus mais j’ai encore un stock !) et à imprimer, il faut savoir paramétrer sa photocopieuse. J’ai donc décidé de vous faire ma page de garde au format A5 pour petit cahier, en me disant que ce serait plus utile.

Cette page de garde rassemble quelques pays anglophones avec leur drapeau et leurs monuments que nous étudierons et colorierons au fur et à mesure de l’année et au fil de nos découvertes.

Page de garde du cahier d'anglais

Page de garde du cahier d'Anglais 2016 (888 téléchargements)
Cahier de leçons

Comme pour l’Anglais, je vais utiliser un petit classeur (rigide cette fois). A la fin de l’année, les feuilles sont sorties du classeur et reliées pour être amenées à la maison sous forme de petit carnet. Toujours pour les mêmes raisons, je vous ai fait le format A5 pour cahier. La plupart préfèrent les grands cahiers mais tout ne rentre pas dans le casier quand on a trop de grands cahiers et classeurs, et il est plus facile de se repérer sur une petite page pour les élèves.

De plus, ce petit format me force à faire des « petites leçons » (vous verrez ma première, elle est loin d’être courte et j’ai eu toutes les peines du monde à tout faire rentrer !).

Page de garde du cahier de leçons

Page de garde du cahier de leçons 2016 (907 téléchargements)

En pages A4

Classeur de CE2

Toutes les autres matières vont dans un classeur avec 6 intercalaires. J’y ai mis : Méthodologie, Littérature et écriture, Mathématiques (Géométrie notamment), Questionner le monde, Arts et EPS. Je vous ai mis des cases vides pour que vous puissiez choisir vos disciplines.

Vous verrez que les étoiles débordent un peu du cadre mais normalement, à l’impression, ça ne se voit plus !

Page de garde du classeur de CE2

Page de garde du classeur 2016 (564 téléchargements)
Classeur d’évaluations

Toutes les évaluations sont sur fiche ou feuille, et je n’aime pas trop coller du papier sur du papier… donc classeur ! J’y ai mis : Etude de la langue, Lecture et écriture, Mathématiques, Questionner le monde, Anglais et « autres ». Comme pour la précédente page de garde, libre à vous de noter les disciplines qui vous plairont.

Page de garde du classeur d'évaluations

Page de garde du classeur d'évaluations 2016 (669 téléchargements)

Les pages de garde « à bricoler »

Les premières semaines, je trouve ça un peu tôt pour commencer tout de suite des Arts en lien avec l’Histoire des Arts et j’aime bien profiter de cette discipline pour réaliser un ou plusieurs pages de garde avec mes élèves. Ça leur permet de personnaliser et s’approprier leur cahier.

Le cahier de Poésies

Pour le cahier de Poésies, je vais m’inspirer d’un travail trouvé sur Pinterest. Voici le mode opératoire que j’envisage :

1Les tables sont agencées en groupe, avec au milieu des pots d'encre de couleurs proches (bleus et violets, violets et rouges, oranges et jaunes, etc.). Les élèves choisissent leur table.
2Les élèves mouillent leur feuille de papier dessins au pinceau. Ensuite, avec d'autres pinceaux, ils font tomber des gouttes d'encre sur la papier qui agira comme un papier absorbant.
3On laisse sécher dans un coin. Pendant ce temps, on trace puis on découpe des ronds dans du papier coloré. On peut tracer avec un compas ou en faisant le tour d'objets ronds.
4Une fois les feuilles sèches, on y colle trois ou quatre bandes de bolduc brillant, de haut en bas. On peut replier ce qui dépasse derrière la feuille.
5Sur chaque bande on colle un cercle, puis un plus petit et encore un (on peut aller jusqu'à 4 ou 5 si on le souhaite).
6Une étiquette "cahier de poésies" sera collée sur la couverture en polypropylène du cahier.

Le cahier de travail personnel

Le « travail personnel » est, en règle général, appelé « devoirs ». Cela dit, c’est relativement différent. Ce cahier peut servir de support au travail personnel réalisé à la maison ET en classe ! Dès qu’un élève a envie de faire un travail à lui, ou dès que je repère une difficulté qui demande un entrainement spécifique, c’est dans ce cahier. Il peut servir en APC, ou je donne parfois un exercice ou deux à faire sur son temps libre pour s’entraîner (ou à la maison s’il n’a pas eu le temps !). J’encourage aussi les élèves à « s’inventer des exercices » ou à faire des exercices du manuel librement, selon ce qu’ils pensent avoir à travailler. Ils peuvent le faire en classe, ou à la maison. Pendant l’accueil du matin, ils peuvent venir me montrer leur travail pour que je jette un œil. Ils aiment en général beaucoup ce prétexte pour avoir un moment avec la maitresse « rien qu’à eux », ils sont toujours plus motivés quand c’est « rien que pour eux » aussi pour les exercices supplémentaires, et aiment le sentiment de liberté apporté par le libre choix des exercices. J’ai obtenu de bien meilleurs résultats ainsi qu’en donnant des tâches identiques et contraignantes à tous ou en ne donnant rien d’écrit (N’avez-vous pas eu un parent qui vous annonce « mais il n’a jamais de devoirs ! » parce que « apprendre une leçon » n’en est pas pour lui ?).

Bref, c’est un cahier qu’ils doivent investir tout particulièrement, alors je me suis inspirée d’un autre travail trouvé sur Pinterest.

1Sur une feuille de papier à dessins, tracer des traits à la règle pour créer des zones.
2Avec de la gouache bien colorée, peindre les différentes zones en essayant de ne pas trop dépasser. On laisse ensuite sécher.
3Pendant ce temps, on décore des bandes de papier de motifs répétés au feutre fin noir.
4Quand la feuille est sèche, on colle ces bandes de papier sur les lignes qui délimitent les zones colorées.
5Enfin, on trempe sa main dans de la peinture noire et on laisse notre "empreinte personnelle" en plein milieu !