J’avais déjà partagé mon point de vue sur l’étude de la nature des mots à l’occasion de mon partage de petits personnages.

Je vous parle ici de la façon que j’ai d’aborder les natures de mots avec mes élèves actuels (4 d’entre eux ont fait le CE1 avec moi).

D’abord le sens

Comme souvent, je souhaite avoir des affichages modulables. Dès le début de l’année, ces affiches sont présentes dans la classe avec une définition de la nature en ayant recours au sens plutôt qu’à des « trucs » pour les retrouver. En CE1, je m’étais d’ailleurs arrêté à cela, préférant qu’ils fassent quelques erreurs mais qu’ils se basent sur le sens. Cette façon de faire a apporté beaucoup de questions très intéressantes : « Pourquoi il y a « les » mais pas de nom derrière ? » (comme dans « Le les regarde. »), « Pourquoi « travail » ne s’écrit pas « -lle » à la fin ? », etc. Et nous nous intéressions au sens de ces mots, à ce qu’ils représentaient.

Ensuite les manipulations

C’est une méthode qui atteint cependant ses limites et, pour cette année de CE2, nous allons attaquer plus en détail et plus précisément la grammaire par la transformation (changement de temps pour le verbe, remplacer un groupe de mot par un autre, suppressions, etc.). Nous en avions déjà parlé en CE1 (et à de nombreuses occasions) mais sans en faire un apprentissage systématique. Les phrases et textes proposés en CE1 étant en général assez simple et sans trop de pièges, c’était moins un problème. Il s’agit désormais de progresser.

Quand je parle de manipulation, je ne parle pas de manipuler des cartes, des supports, je parle de manipuler la langue (suppression, remplacement, déplacement, etc.).

Mes affiches

Au fur et à mesure de l’année, j’ajouterai donc des « post-it » (géants) avec les petits « trucs » en plus que nous aurons appris cette année. Il est aussi possible de plastifier l’affiche et d’écrire directement dessus (ce que je fais habituellement). A la fin de l’année, on efface et on repart des mêmes supports sans avoir à tout refaire !

En général, je les découpe (je découpe donc le cadre avec le petit bonhomme qui en dépasse) et je plastifie ensuite.

Je vous ai préparé une version « Réussir son entrée en grammaire » que j’utilisais l’an passé et une version avec mes propres petits personnages. Les deux sont au format A3. Pour ma propre version, comme j’imprime à la photocopieuse, je ne suis pas dérangée par la quantité de noir des personnages (ce qui m’évite de passer des lustres à colorier mon afficher).

Affichages Natures de Mots RSEEG

Affichages Natures de Mots